vacances

  • VENTOUX ! (Acte 3)

    DIMANCHE 21

    Le dimanche, j'étais censé aller participer au vétathlon du Ventoux à Bédoin, raison pour laquelle j'avais amené mon vtt. Mais le samedi, en voyant l'état de mes jambes et surtout aussi pour ne pas perturber tout le groupe car nous étions censés rentrer en Belgique après le petit-déjeuner, j'avais prévu d'aller courir 1h30 tôt le matin.

     

    Mais voilà, comme annoncé dans le post précédent, un défi a été lancé le samedi soir au repas, peut-être sous forme de boutade au début : le groupe JRPMF Léglise n'avait monté le Ventoux que ... 41e fois ! Il fallait au moins avoir .... 50 ascensions ! Il n'en fallait pas plus pour que, sur un véritable coup de tête de tout le monde, nous organisions cette sortie le dimanche matin ! 

     

    Le défi était donc le suivant :

    Debout à 5h du matin pour mettre les vélos sur les voitures et puis direction Sault pour 11 d'entre-nous ! 

    6h30, dans le noir, certains avec une frontale, d'autres à l'aveugle ou presque, nous avons débuter notre ultime ascension du Ventoux pour ce séjour là-bas ! 

     

    C'est  véritablement avec la "tête dans le cul" que j'ai débuté, très calmement cette ascension. Très vite, le soleil allait montrer le bout de son nez et la question qui ne faisait que de passer dans ma tête (Qu'est-ce que je fous ici ?) va très vite se dissiper car ce que je vais voir, au fur et à mesure de la matinée, va vraiment m'enchanter. En effet, pas un nuage ce dimanche matin et ce levé de soleil était tout simplement magique ! Je vais m'arrêter quelques instants au bord de la route pour profiter et savourer pleinement le moment ! 

    DSC01573.JPG

    DSC01572.JPG

    S'arrêter le temps d'un instant et ... contempler !!

    DSC01574.JPGEntré dans la forêt, je vais commencer à rouler sérieusement et revenir sur le groupe de tête qui menait un bon rythme. Les jambes étaient revenus mais ce matin, au lieu de partir seul à mon rythme, j'ai préféré rester dans le groupe et  le tirer un peu. La fin d'ascension vers le chalet Renard se fera à très vive allure ! Juste avant cet endroit, petite pause ... petit déjeuner où les dames nous avaient gentillement dressé une petite table sur un banc ! Merciiiiiii Rigolant.

     

    Courte pause tout de même car il devait être environ 7h30 et il ne faisait pas chaud, vous en serez doutés. Sorti des bois, il nous restait donc les 6 km jusqu'au sommet et après le premier virage, pour la première fois depuis que je grimpe cette montagne (je l'avais  également gravi voici plus de 10 ans mais dans des conditions ... extrêmes car nous avions eu droit à un début de tempête de neige au sommet avec des t° négatives), je peux enfin apercevoir, au loin, l'observatoire situé au point culminant du mont ! Un autre point étonnant  était cette impression d'être seul face à ce géant ! Il n'y avait personne d'autre que nous sur la route !!!  Petite pause photo et je repars calmement pour la fin de la montée.

    DSC01575.JPG

    Durant cette montée, avec cet observatoire qui avait du mal à se rapprocher, je me suis demandé s'il n'était pas mieux de grimper là-haut sans voir au loin Langue tirée

    DSC01586.JPG

    les derniers hectomètres ...

    Les pourcentages sont plus difficiles et mon 34/25 est toujours aussi pénible à emmener Langue tirée. Je vais arriver au sommet après 1h38' d'effort , soit 9' en moins que vendredi. Au sommet, aucun nuage, un tout petit de vent et la vue à 360° est juste ... impressionnante, on se sent vraiment tout petit !  Quelques traileurs et vélos commencent à arriver également, mais peu de bruit, peu de mot car tout ce petit monde reste abasourdi devant un tel panorama ! 

    DSC01577.JPG

    "La montagne nous offre le décor ... à nous d'inventer l'histoire qui va avec !"

    Nicolas  Helmacher

    DSC01580.JPG

    DSC01578.JPG

    On reste difficilement indifférent et souvent sans voix devant un tel spectacle de la nature ...

    Au fur et à mesure des arrivées de mes 10 compères, le retour à Propiac s'organise avec les quelques voitures des dames qui étaient venus nous supporter. Pour ma part, je vais attendre les derniers en allant même les rechercher pour faire les derniers 400 m avec eux. Je garderai longtemps gravé en moi  ce visage de fierté, d'émotion et de joie de l'un d'entre eux ! Une incroyable image qui donne tout son sens au dépassement de soi dans le sport !  Enfin voilà, bravo à tous, 11/11 ce dimanche matin et surtout le chiffre de 50 montées atteint et même dépassé par le groupe !!!Sourire

    DSC01585.JPG

    "Le cycliste est un homme qui conduit son corps là, où, un jour, ses yeux ont regardé ...."

    Citation, légèrement modifiée, de Gaston Rébuffat

    Pour les derniers, ils nous restaient plus qu'à savourer la descente vers Sault sur une route sèche, dégagée, un véritable régale. 38' plus tard (10' en moins que vendredi), nous étions de retour à la camionnette. Le temps de replacer les vélos sur le toit et nous étions reparti vers Propiac pour vite nous doucher, placer les bagages dans la voiture, payer notre hôtel et c'était parti pour un long, très long, très très long retour qui m'a paru interminable  !! Langue tirée

    DSC01583.JPG  DSC01582.JPG

    Pour suivre un peu la tendance, petit ..."selfie" en souvenir de cette belle matinée 

     

    Pour résumer, j'ai passé  un superbe et éprouvant séjour avec un groupe toujours aussi conviviale et sympa ! J'aurai gravi le Ventoux à 4 reprises, rouler 238,6 km avec 12h de selle et plus de 6500 m de dén +. Pas si mal que ça finalement ! Il me restera plus qu'à le grimper à pied, en vtt, en nocture ou en skate-board la prochaine fois ! Clin d'œil  Je n'aurai qu'une phrase à dire : "vivement l'année prochaine pour un autre col, un nouveau challenge, une nouvelle aventure ....."

     

  • VENTOUX ! (Acte 2)

    Samedi 20 :

     

    Samedi matin, après un petit déjeuner tout ensemble où il nous fallait plus parler d'ascension du Ventoux ou presque Clin d'œil, il était prévu une sortie en groupe jusqu'à une brasserie située à Lafare où nous avions réservé un grande et longue table pour tout le groupe pour le repas du midi. La journée de vendredi ayant épuisé plus d'un, c'est finalement avec le seul Stéphane (le grand organisateur de cette aventure) que je suis allé "décrasser".

    image3.JPG

    La photo de "famille" : en l'absence de 2 personnes (sur la photo) qui dormaient ailleurs, nous étions une belle petite brochette de 13 personnes à rouler dans le Vaucluse ce grand weekend-là !

    Sortie soi-disant "cool" mais ici, rien n'est plat ! Les jambes sont lourdes et je sentais bien que j'avais forcé un peu sur des crampes mais, Stéphane avait mieux récupéré que moi car dès que ça montait, il trouvait un rythme plus élevé et j'étais donc un peu à la traîne. Je voulais aussi profiter des lieux car le soleil était bien présent, ce qui changeait de la journée de vendredi.

     

    Sur de toutes petites routes, et après être descendus et passés à Propiac, juste avant Mollans-sur-Ouveze, nous avons tourné à droite pour franchir la "Pas du Voltigeur" et avons traversé le joli village d'Entrechaux. Après le "Pas du Loup", nous avons pris la direction de Malaucène. Sur cette portion de route, j'ai, 2e fois en 2 jours, de nouveau crevé de l'arrière Incertain(petite pierre dans le pneu). Le temps de réparer et nous étions repartis en espérant que le petit trou dans le pneu n'allait pas me mettre pied à terre définitivement. Petite vérification à Malaucène (il a tenu bon !) et nous allions rentrer dans le vif du sujet de notre sortie avec quelques cols au programme mais toujours en mode "tourisme".

     

    Direction Suzette par le col de la chaîne et le col de Suzette. Là-bas, je vois la pancarte "le Barroux 4 km" et demande à Stéphane si on peut y aller car nous avions le temps et on m'avait dit du bien de ce village. 

    DSC01554.JPG

    Le petit village du Barroux, dominé par son château (ancienne forteresse)

    DSC01556.JPG      

    Quoi  de plus rapide et de plus facile qu'un vélo pour une visite dans les ruelles d'un village ? Clin d'œil       

     

    Après avoir arpenté les ruelles du village, nous avons fait demi-tour pour ... revenir au col de Suzette par la route que nous avons descendu ! Pensant que c'était notre dernière sortie là-bas, l'envie de monter des routes avec des pourcentages dépassant les 10 % est revenue !! La montée n'était pas longue mais c'était bien raide et avec plus de 25°, j'ai ...sué !Langue tirée

    DSC01559.JPG

    Les Dentelles de Montmirailles vues sur la route entre le Barroux et Suzette.

    DSC01561.JPG

    Les Dentelles de Montmirailles vues du col de Suzette.

     

    Après une belle descente vers Lafare (lieu de rdv pour le repas du midi), nous avions encore 30' d'avance sur l'heure prévue. Du coup, Stéphane me lance le défis de prendre la petite route qui part du village et qui s'enfonce et monte dans les Dentelles de Montmirailles, chose que j'accepte évidemment ! Si le début est aisé, on va trouver à un moment donné des portions à plus de 12 % ! Pauvres jambes .....

    DSC01562.JPG

    Belle petite vue sur la petite chaîne de montagne et sur le village, en contre-bas

    DSC01563.JPG

    DSC01564.JPG

     

    DSC01565.JPGPetit arrêt photos comme vous l'avez vu et ensuite retour rapide au centre de village pour rejoindre la brasserie où arrivaient nos premiers compagnons de table. Au final, petite sortie de 2h24', 50,5 km et 1000 m de dén +, pas mal pour un décrassage !!!

     

    Après le repas, pas de retour en vélo mais en voiture. Mais avant de rejoindre l'hôtel au col de Propiac, certains d'entre-nous (dont moi ;-), sommes allés visiter une cave du côté de Sablet en ... n'oubliant pas, naturellement, de ramener quelques bouteilles en Belgique ! Par la suite, nous avons été nous balader à Vaison-la-Romaine (sympa la ville) et à Malaucène. Retour vers 18h30 à Propiac pour ... la douche pour moi et ensuite le repas du soir où une drôle de décision, sous forme de défi, allait être lancée, peut-être à la rigolade au début mais ensuite, en toute réalité ... à suivre dans acte 3 Langue tirée.

     

    DSC01566.JPG

    Repos mérité pour nos montures

    DSC01569.JPG

    Le monument aux Morts de la 1ère Guerre Mondiale, au pied de la ville-haute de la citée médiévale de Vaison-la-Romaine

    DSC01568.JPG

    Le fameux pont gallo-romain de Vaison-la-Romaine où coule paisiblement l'Ouvèze (quand elle veut comme en septembre 1992 où elle avait monté ... plus haut que le pont :-( !!!)

     

    Prochain post : trophée des communes sportives

  • VENTOUX ! (Acte 1)

    MONT VENTOUX

    Du jeudi 18 septembre au dimanche 21 septembre, je me suis rendu, en compagnie de plusieurs membres de "Je Roule Pour Ma Forme" de Léglise, dans la région de Provence-Alpes-Côte d'Azur pour gravir le Géant de Provence, le Mont Ventoux, objectif du groupe pour cette année 2014.

     

    Voici, en quelques lignes et photos, le déroulement de ce grand weekend en terre provençale :

     

    Jeudi 18 :

    DSC01508.JPGAprès avoir fait la nuit de mercredi à jeudi, je suis vite rentré à la maison pour préparer mes sacs car c'était le jour J du départ pour 6 d'entre-nous avec une camionnette que l'on avait loué à ... Veranda Willems. Les autres membres étaient déjà parti un peu avant durant la semaine pour profiter plus longuement de la région.

     

    Mes vélos déjà sur la camionnette (j'avais amené mon vtt et mon vélo de route le mardi), c'est sur le coup de 10h que nous sommes partis direction ... le sud.

     

    Plus de 8h plus tard, nous étions arriver au col de Propiac où se situait notre hôtel (ancien relais de poste) mais sous une météo ... pluvieuse et orageuse. Le temps de prendre possession des chambres, il était temps pour nous de rejoindre les autres et d'aller profiter un peu des lieux, avec les monts de Vaucluse, dont le Ventoux, en tableau de fond. Repas du soir tout ensemble et ensuite au dodo car la journée du lendemain allait s'avérer ... montagneuse.

     

    DSC01571.JPG

    Je triche un peu, voici la vue prise de l'hôtel sur le Ventoux le ... samedi soir car le jeudi ou vendredi, jamais on ne verra le sommet de loin !

     

    Vendredi 19 :

     Après un levé matinal et un bon petit déjeuner, nous embarquions les vélos sur les vélos sur les voitures pour nous rendre à Malaucène. Selon les envies, les objectifs et les capacités, l'objectif du jour était de monter une fois, 2 fois, 3 fois ou même 4 fois le mont Chauve. J'avais, pour ma part, décider d'essayer d'atteindre à 3 reprises le sommet, par les 3 côtés sur route, à savoir par Malaucène, Bedoin et Sault.

     

    Malaucène > col des tempêtes : 21,2 km avec 1535 m dén +, pente moyenne de 7,2 %

    Mont_Ventoux_Malaucene_profile.jpgDSC01512.JPG DSC01513.JPG

    Nouvel équipement, ça le fait ..../ Léglise arrive en force !!!!!!!!!!

     

    DSC01549.JPG

    Les premiers mètres de la montée du Ventoux au départ de Malaucène ..

    A 8h42' précise, c'est en compagnie d'Olivier, Maxime, Stéphane et André (nous avions le même objectif) que j'ai débuté, de suite, la première ascension vers le sommet.

    Très vite, chacun allait monter à son rythme et j'allais m'isoler seul devant les 4 autres. Je monte à mon rythme, les sensations n'étaient pas mauvaise. Mais dès que j'arrivais dans les pourcentages dépassant les 10 %, j'ai vite compris que mon 34/25 allait être un peu trop ... difficile au fil des km. la montée se passe bien en tout cas pour l'instant car mes jambes étaient encore assez fortes pour me faire vite passer ces pourcentages plus élevés. Arrivé au mont Serein (1427 m), fini le soleil, place au nuage et au brouillard. Plus on avançait, moins on voyait la route, plus il y avait de vent et plus il faisait froid. Les derniers se sont fait presque à l'aveugle et après 1h44' d'effort, j'étais arrivé au sommet ! Plus que 2 !!!

    DSC01515.JPG

    Superbe vue à 360 ° !!! Langue tirée On n'y voyait rien ....

    DSC01520.JPG

    Entre 2 nuages, on pouvait apercevoir quand-même la tour de l'Observatoire

    DSC01527.JPG

    Et de ...1 ! Malgré le fait que le brouillard s'est un peu dissipé depuis mon arrivée, on se les "gelait" Surpris! Vite la photo pour que l'on puisse redescendre sous les nuages Cool !

     

    Bédoin > col des tempêtes : 21,4 km avec 1639 m dén +, pente moyenne de 7,6 %

    Mont_Ventoux-Bédoin_profile.jpg

    Après les photos au sommet grâce aux dames (merci !!!!) , nous sommes vite redescendu pour retrouver des températures plus clémentes. Durant la descente vers Bédoin, nous avons croiser énormément de vélos qui entamaient la montée. J'ai d'ailleurs éviter de justesse une anglaise qui roulait ... à gauche (logique en fait Incertain). Durant cette descente, je me suis rendu compte que mon pneu arrière se dégonflait mais comme il n'était pas à plat, j'ai continuer à rouler jusque Bédoin où je suis aller le regonflé chez un marchand de vélo. (temps de la descente : 31'25")

    DSC01532.JPG

    Pneu regonflé, toute petite pause près d'une fontaine à Bédoin (départ de la montée)

    DSC01530.JPG

    Bon, et bien il n'a plus qu'à remonter là-haut ....

    DSC01536.JPG

    Le Ventoux dans les nuages ...

    Dans ma lancée de la première ascension, je pars seul sur un rythme soutenu étant donné que les premiers km, jusqu'au fameux virage de Saint-Estève, est relativement facile par rapport à ce que propose l'ascension par la suite. Après ce virage, c'est quasi 10 km d'ascension jusqu'au chalet Renard dans une pente qui ne descend jamais sous les 9 %. Après 1 ou 2 km le virage en entrant en même temps dans la forêt, je dois mettre pied à terre car finalement, j'avais bien le pneu arrière de crevé ! En pleurs Le temps de changer ma chambre à air, de constater que ma cartouche de CO2 est vide et de voir l'arrivée providencielle de Maxime qui va me prêter sa pompe, je m'étais fait envahir de mouches et de taons. Résultats : 10' d'arrêt et 2 piqûres de taons.

     

    Je repars derrière tout le monde mais cet arrêt m'a fait mal aux jambes et j'ai du mal à reprendre mon rythme, surtout avec ces pourcentages et ce 34/25 définitivement non adapté à mes capacités du moment. Cette deuxième montée va s'avérer vraiment difficile et je vais y laisser beaucoup  de force car je me permettais aucun  arrêt. A 4 km du sommet, des crampes vont apparaître et encore pire, à 1,5 km de ce dernier, c'est une grosse averse qui me tomba sur la tête. En 15", j'ai été trempé des pieds à la tête. Je croise André qui était déjà entrain de descendre et on s'est donné rendez-vous en chalet Renard. Au sommet (j'aurai mi 1h50'), j'ai essayé de m'abriter un peu mais le vent et les sauts d'eau qui tombaient m'ont fait décider de mettre mon coupe-vent et de vite redescendre pour retrouver le sec. 

    DSC01519.JPG

    Conditions épouvantables lors de cette seconde arrivée au sommet !

     

    Le début de la descente est difficile car pluie, froid et brouillard dans des pentes de 10 %, ce n'est pas un bon mélange.  Je croise mes 3 autres compères durant ma recherche de température qui montaient toujours et arrivé au chalet Renard où les conditions météos s'étaient aggravées aussi, je pose pied à terre. Je ne vois pas André mais je me prends un coca et une boisson énergétique. Je repars de suite vers Sault avec des crampes qui ne disparaissaient pas si bien qu'il m'était impossible de relancer dans cette descente moins pointue. Ce n'est qu'à l'approche de Sault que j'allais enfin retrouver des rayons de soleil pour me réchauffer. Petite côte de 800 m que j'ai eu la plus grand peine du monde à gravir pour arriver au village.

     

     

    Sault > col des tempêtes : 25,7 km avec 1152 m dén +, pente moyenne de 4,5 %

     

    Je retrouve André sur place qui essayait aussi de se réchauffer et se sécher. Je m'arrête 10' et prends le temps de manger tout ce qui me restait dans les poches et profiter du soleil pour me réchauffer à mon tour et redevenir un peu plus sec. 

    Mont_Ventoux-Sault_profile.jpg

    DSC01538.JPG

    Arrêt à Sault avec la 3e et dernière ascension.

     

    Les mains réchauffées, nous sommes repartis pour une nouvelle ascension ! Nous croisons Stéphane et Maxime qui allaient aussi arriver à Sault mais qui allaient s'arrêter plus de temps car les forces commençaient à manquer à l'appel ! De suite, j'ai vu que je me sentais un peu mieux mais j'ai préféré laisser filer André pour rouler à l'économie totale et ainsi limiter de forcer pour revoir apparaître ces satanées crampes.

     

    La route de Sault vers le chalet Renard est assez facile, 20 km certes, mais à moins de 5 % si bien que de temps en temps, surtout sur la fin, on pouvait même remettre le gros plateau ! Au chalet Renard, on retrouve les 6 derniers km de la seconde ascension, à savoir celle de Bédoin vers le sommet. J'y vais vraiment calmement, sans jamais forcer et après 1h47' d'effort depuis Sault, je retrouve pour la 3e fois le sommet du Géant de Provence. Toujours la tête dans les nuages mais plus de pluie, oufffff ! 

    DSC01541.JPG

    La route du Ventoux entre le Chalet Renard et le sommet

    DSC01518.JPG

    Voilà, je suis devenu un ... cinglé du Ventoux !

    DSC01528.JPG

    Il fallait bien immortaliser le moment Clin d'œil

    DSC01521.JPG

    DSC01543.JPG

    Superbe descente vers Malaucène, un vrai régal dans ce sens ! Langue tirée

     

    Le temps de remettre ma veste et j'étais reparti pour ma dernière descente, celle vers Malaucène. Durant les 6 premiers km, la route était mouillée, il fallait donc être prudent. Par contre, par la suite, la route avait séché et je me suis vraiment lâché d'autant que j'avais le vent de face pour me freiner un peu. Je vais mettre 29' pour arriver au centre de Bédoin où j'allais retrouver la plupart des membres de JRPMF qui avaient déjà fini leur objectif, à la terrasse d'un café pour un "apéro" bien mérité ! Au total, ce vendredi, j'aurai roulé 135 km, 7h12' sur la selle et avec 4326 m de dén + et -.

     

    Quelques temps plus tard, Stéphane et Maxime arrivaient à Malaucène, nous étions donc 4, ce jour-là, à avoir fait le tryptique. Retour ensuite, les visages marqués par l'effort, à Propiac  pour le repas du soir très apprécié tant nous avions faim ;-)

     

    Prochains posts : Trophée des Communes à Arlon, ensuite Ventoux (Acte 2)

  • Sorties vélo dans les Alpes

    Durant le mois d'août, Fany et moi avions rejoint le petit village bien sympathique de Servoz (à 8 km de Chamonix) pour passer une semaine de vacances au milieu de la nature et de la beauté des lieux que peut offrir cette région du Mont-Blanc et de ses alentours. Un dépaysement total qui vous ressource de façon impressionnante !

    P1120274.JPG P1120371.JPG 

    Servoz vue d'en haut et ... d'en bas avec vue sur le Mont-Blanc

     

    Si nous sommes aller faire 3 belles balades de 6-7 h dans ces paysages fantastiques, j'ai également fait 2 sorties en  vélos de route. Je vais vous indiquer les itinéraires de ces balades que nous avons faites et vous montrez plus en images les 2 randonnées cyclos.

     

    Nos randonnées :

    Jour 2 : Servoz (850 m)  - "Le Mont" - Chalêts d'alpage de Pormenaz (1925 m)(stop fontaine + diner) - Lac de Pormenaz (1945 m) - Chalets du Souay - Chalets d'Ayères (stop fontaine) - Chatelet d' Ayères - Lac Vert - "la Côte" - "les Barbolets" - Vieux Servoz - Servoz.

    P1120273.JPG P1120279.JPG

     

    Jour 4 : Bionnassay (parking le Crozat - 1400 m) - "Pont des Places" - chalet du Chalère - Passerelle au-dessus des cascades de l' Are- plan de l'Are (1830 m)- le glacier du Bionnassay - Le Refuge du Nid d'Aigle (2482 m - stop dîner) - La gare du Nid d'aigle (Tramway du Mont-Blanc) - Col du Mont Lachat (en suivant la voie du tramway) - Mont Lachat (2115 m)- "La Chatelle" (1801 m) - "Bellevue" - Col de Voza - "les Maisons" - Parking le Crozat.

    P1120404.JPG P1120429.JPG

    Jour 6 : Col des Montets (1461 m) - les lacs des Cheserys - Lac Blanc (2352 m stop - dîner) - La Flègère - Bois de la Trappe - Bois de la Joux  - Bois de Corne à Bouc - Tré le Champs Le Bas - Trè le Champs le Haut - Col des Montets

    P1120503.JPGP1120516.JPG

     

     

     

    Mes sorties en vélo :

    Jour 3 : Servoz (850 m) - Passy - Le Fayet (580 m) - Saint-Gervais-les-Bains (850 m) - Megève (1100 m) - Praz-sur-Arly (1020 m) - Flumet (900 m) - La Giettaz - Col des Aravis (1498 m) - Les Etages (1219 m) - Col de la Croix Fry (1477 m) - Manigod (920 m) - Villard Dessous (768 m)  - Thônes (648 m)- Les Villards-sur-Thônes (764 m)- Saint-Jean-de-Sixt (959 m)- Le Grand Bornand (923 m) - Col de la Colombière (1618 m) - Le Reposoir (980 m) - Cluses (484 m)

     

    108_2404.JPG

    Traversée de la Giettaz dans le col des Aravis

    108_2412.JPG

    Descente du col des Aravis vers La Clusaz

    108_2415.JPG

    Descente du col de la Croix Fry ! Le tour de France 2013 l'a montée cette année et c'est le futur champion du Monde qui l'a remporté au Grand-Bornand : Ruis Costa ! Je me demande même s'il n'est pas parti seul dans ce col.

    108_2416.JPG

    Avec un pignon max. de 21 à l'arrière, dès que je voyais ce genre de panneaux indiqué 8 % ou plus lors du km qui venait, je me disais aie aie aie ;)

    108_2421.JPG

    La montée final vers le Col de Colombière ! On est heureux d'arriver au sommet, je vous le dis !! C'est le col où j'ai roulé le moins vite des 2 sorties. Mais ensuite plus de 15 km de descente vers la Cluze, quel bonheur !


    116,2 km - 5h05'06" (22,8 km/h)



    Jour 5 : Megève (1010 m)- Praz-sur-Arly (1020 m)- Notre-Dame-de-Bellecombe (1150 m) - Col des Saisies (1650 m) - Les Saisies - Beaufort (758 m) - Col du Méraillet (1605 m)  - Lac de Roselend - Cormet de Roselend (1968 m) - Lac de Roselend - Col du Méraillet - Barrage - Col du Pré (1703 m) - Les Gerats -Arêches (1080 m) - Beaufort (758 m) - Queige (585 m) - Col de la Forclaz (870 m) - Ugine (470 m)

     

    108_2434.JPG

    Après la traversée difficile des Saisies où j'ai fait tomber un freerider qui est venu me percuter par l'arrière car ... il devait dormir encore, belle descente vers Beaufort et son fromage tout simplement ...   exceptionnel, une tuerie !!!!!! Langue tirée


    108_2444.JPG

    Arrivée féerique au col du Méraillet avec le lac de Roselend et le reflet de la montagne sans celle-ci comme décor ! SUBLIME !!!!!!!

     

    108_2446.JPG

    Plus de 20 km de montée, ça vaut bien une petite photo Sourire

     

    108_2455.JPG

    Vue du lac de Roselend et de son barage, dans la montée du col du Pré.

     

    108_2459.JPG

    Descente du col de Pré vers Arêches ! Pourcentages très élevées et des panoramas à couper le souffle ! 


    105,8 km - 4h43'06" (22,4 km/h)

  • Zurich

    A la demande générale Langue tirée, voici des photos de Zurich prises en soirée !

     

    (2ème partie : Zurich by night !)

     

    108_1806.JPG

    Juste après avoir pris le Polybahn (funiculaire, appartenant maintenant à UBS et qui relie la Limmat à l'ETH), belle vue panoramique de Zurich à partir de la Polyterasse de l'ETH Zurich (Université Technique). 

    108_1782.JPG

    Les fêtes de fin d'année vues par ... UBS dans ce qui était  quasi une impasse !

    108_1795.JPG

    La Bahnhofstrasse ... étincelante !

    108_1820.JPG

    Le monument Alfred Escher sur la Bahnhofplatz , juste devant l'entrée principale de l'imposante Gare centrale (Zürich HB)

    108_1805.JPG

    La Limmat , vue de la passerelle "Muhlesteg". En arrière plan, de gauche à droite, l' église de Fraumünster et celle de Saint-Pierre !

    108_1783.JPG

    Grandiose sapin de Noël  aux décorations incroyables ... dans un coin perdu ! Made in UBS ! Surpris

    108_1802.JPG

    Vue sur les quais de la Limmat et de l'église "Predigerkirche" 

    108_1819.JPG

    Le début de La Bahnhof Strasse (à partir de la Gare) Assez féeriques ces illuminations !

  • Zurich

    Voici quelques photos de Zurich prises lors de notre weekend du Nouvel-an là-bas ! Bonne découverte ....


    (1èr partie : Zurich by day !)

     

    108_1698.JPG

    Les quais de la Limmat, rivière qui naît du lac de Zurich.

    A droite, l'église Grossmünser de style roman, l'emblème de la ville.

    108_1700.JPG

    Petite ruelle dans le Vieux Zurich

    108_1735.JPG

    La Limmat et l'église de Fraumünster

    108_1778.JPG

    Escalier menant au Lindenhof, une place surélevée où l'on peut profiter d'une vue splendide sur la vieille ville.

    108_1779.JPG

    Une des nombreuses fontaines de la ville ! Ici, sur l'Augustinergasse, une des plus jolies ruelles historiques de Zurich avec ces nombreuses encorbellements ! (Avancées situées devant les portes d'entrées)

    108_1781.JPG

    La Bahnofstrasse.

    Ce boulevard du shopping du luxe s'étale sur 1,4 km de la gare jusqu'au lac de Zurich ! Elle est réputée comme étant l'une des rues les plus onéreuse d'Europe avec ses banques et ses magasins de luxe (vêtements, montres, joaillerie, ... !)

    108_1707.JPG

    Le paisible Lac de Zurich avec, en arrière-plan, les Alpes !

    108_1748.JPG

    La gare de l'Uetliberg, terminus ! Encore une petite marche de 10' avant d'atteindre le sommet qui culmine à 871 m, soit 415 m au-dessus de Zurich.

    108_1765.JPG

    L'antenne panoramique du site !

    108_1753.JPG

    La ville de Zurich !!!

    108_1762.JPG

    Au pied de l'antenne se trouve un restaurant ! On y préparait d'ailleurs le réveillon du 31 !

    A noter, pour les amateurs de VTT, que d'ici part une piste de descente qui semble très sympa, longue de 3,5 km jusqu'à la gare de Triemli.

    108_1756.JPG

    Sublime vue du lac de Zurich, des collines avoisinantes et .. des Alpes !

    108_1763.JPG

    108_1764.JPG

    108_1773.JPG

    Et pour terminer, la fameuse Bratwurst de Zürich !!!! Langue tirée

  • Côte Ouest USA (4e partie)

    Une Spéciale pour Fabienne et Rémy qui partent là-bas bientôt Clin d'œil

    193484081.gif

    Lake Powell - Red Canyon - Bryce Canyon National PArk -

    Zion National Park


    fleche_357.gifJ 6 : Après un petit déjeuner à l'Hôtel à Page, nous sommes descendus près du lac Powell et son barrage de Glen Canyon. Il est possible de se balader sur les eaux clairs de cette grande étendue d'eau grâce à des excursions en bateau mais, notre programme du jour était trop chargée pour s'y attarder et nous avons fait juste un petit arrêt sur le barrage.

    P1060427.JPG

    Formé par la construction du barrage de Glen Canyon sur le Colorado, cet immense lac artificiel (le deuxième du pays) est long de 300 km et comporte 3136 km de rivages, soit plus que toute la côte ouest du pays (c'est dire si son rivage est découpé). On y compte pas moins de 96 canyons aux rochers ocres et rouges (les couleurs sont magnifiques au lever et au coucher du soleil), des grottes, des ruines indiennes, des îles et des formations rocheuses, dont le joyau est Rainbow Bridge.

    P1060433.JPG

    Le Colorado dans son sublime canyon , toujours très impressionnant !

     

    En traversant le barrage nous sommes arrivés en ... UTAH ! C'était donc déjà notre 3e état après la Californie et l'Arizona. Un long trajet nous attendait pour atteindre notre premier parc national de la journée. Nous avons donc pris la 89 vers le Nord et après un petit arrêt à Kanab pour refaire le plein de la Chevrolet (ça la frime quand je dis ça lol) , et c'était reparti !

    P1060511.JPG

    Pour atteindre  Bryce Canyon National Park par la route US12 (avec piste cyclable parallèle à la route :-), nous devions traverser ... Le Red Canyon ! C'est un avant-goût de à Bryce Canyon mais, comme le nom l'indique, les "Hoodoos" (cheminée de fée) y sont plus rouges qu'à Bryce. Très beau spectacle !

    carte_bryce_canyon.jpg

    A l'entrée dans le parc, on constate d'abord des banderoles qui montraient le départ ... du semi-marathon de Bryce Canyon ! Nous sommes arrivés ... 1 jour trop tard En pleurs !

    Nous nous sommes garés tout d'abord à "Sunset Point" pour notre première  vue sur ce site remarquable et nous sommes restés bouche bée ! "Comment est-ce possible ?"  Un décors fantastique de collines, de roches, de cheminées de fées de couleur orangée unique avec des pins par ci par là ! Ce fut pour Fany, le plus beau parc visité du voyage (il faudra attendre quelques jours encore pour mon coup de coeur :-)

    P1060449.JPG

    Panorama à partir de  "Sunset Point"

    Le parc national de Bryce Canyon d'une superficie de 145 km²,  est renommé pour ses formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d'années. Le parc est constitué de zones élevées et semi-arides, et présente un ensemble d'immenses amphithéâtres naturels parsemés de nombreux hoodoos produits par l'érosion du plateau de Paunsaugunt.

    P1060470.JPG

    Nous sommes partis ensuite faire une balade d'environ 6 km : le "Queen's Garden Trail". Belle petite marche qui nous a fait arrivé au fond du canyon, au pied de la  falaise. La remontée, étroite et raide, fut ...  assez sportive !

    P1060484.JPG

    Le parc se situe en altitude, son point culminant étant à 2 778 mètres et le plus bas, au niveau du ruisseau Yellow Creek, à 2 018 mètres d'altitude.Toute la région appartient à la partie occidentale du plateau du Colorado, célèbre pour ses roches rougeâtres soumises à l’érosion, et présentes dans tous les parcs nationaux des environs. Bryce Canyon appartient plus particulièrement au sous-plateau de Paunsaugunt4, qui s'étend sur une région de 40 km sur 16 km. Plusieurs amphithéâtres naturels y sont creusés par l'érosion. Le plus grand d'entre eux, Bryce Canyon, mesure près de 20 km de long sur 5 km de large, pour une profondeur maximale d'environ 250 m. Un chemin longe le bord supérieur de l'amphithéâtre et plusieurs postes d'observation, dénommés Sunrise PointSunset PointInspiration Point et Bryce Point, y sont présents.

    P1060474.JPG  P1060477.JPG

    A Bryce, on peut découvrir diverses mammifères et une multitude d'espèce d'oiseaux. Lors de notre ballade, nous avons rencontré, entre autres : un Geai de Steller et un écureuil terrestre doré !

    P1060498.JPG

    Super panorama, de "Rainbow Point",  sur un amphithéâtre. 


    Vers 14h30, nous avons quitté Bryce Canyon pour nous rendre dans le second parc national prévu en ce jour : Zion national Park ! Nous sommes repassés d'abord par Red Canyon pour revenir sur la 89 mais direction le Sud. Après avoir traversé Hatch et Glendale, nous sommes arrivés à "Mt Carmel Jonction" où là, au lieu de nous rendre à Kanab, nous avons bifurqué sur la droite (9), pour Zion National Park.

    P1060529.JPG

    Avant même l'arrivée dans le parc proprement dit, le spectacle sur la "Zion Park Blvd" est assez impressionnant ! On vient de quitter voici une heure Bryce Canyon et c'est une nouvelle merveille qui nous attendait et c'était complètement différent ! Des falaises imposantes de couleurs crèmes s'élancent de la route à des hauteurs incroyables !

    zion_map_1.jpg

    Couvrant une superficie de 593 km2, le parc est célèbre pour ses profonds canyons creusés par la rivière Virgin et ses affluents dans des roches colorées âgées de dizaines de millions d'années. Il est constitué de zones basses désertiques, de zones ripariennes au fond des canyons et de zones boisées au sommet des montagnes. Ce sont les Mormons qui ont baptisé le parc Zion, croyant retrouver dans ces merveilleux paysages sauvages le Sion de la Bible.

    Le sommet du parc, dénommé Horse Ranch Mountain, culmine à 2 659 m. Cette montagne, située au nord-ouest du parc au niveau descanyons de Kolob, appartient auplateau du Colorado. Le canyon de Zion, localisé au sud-est du parc, s'est plus particulièrement creusé dans leplateau de Markagunt, une division du plateau du Colorado. L'altitude du point le plus bas, situé au sud-ouest du parc dans la zone désertique deCoal Pits Wash, est de 1 117 m.

    Les noms de certains sommets du parc, aux formes remarquables, donnés par les premiers colons et explorateurs, font référence à des termes religieux comme l’Angels Landing (1 763 m), leGreat White Throne (2 055 m) et le triple picThree Patriarchs (Abraham à 2 130 m, Isaac à 2 080 met Jacob à 2 082 m). Le Checkerboard Mesa (2 063 m) est un mesa dont la surface est érodée comme un damier.

    P1060553.JPG

    Un peu avant un tunnel qui permet de descendre vers le fond du parc, nous avons fait un arrêt pour une petite marche assez technique le long des parois de la montagne : le Canyon Overlook Trail ! Escaliers naturels, passages sous la montagne, parties très étroites, ... une balade très plaisante avec comme récompense, une vue exceptionnelle sur le parc !  

    P1060545.JPG

    FANTASTIQUE cette vue sur ZION  !

    Après la traversée du tunnel déjà cité long de 1,8 km, c'est cette route en lacet qui nous fera arrivé en bas du canyon, le long de la rivière "Virgin River" ! 

    P1060560.JPG

    Nous étions tout à l'heure tout en haut de "the grant Arch" !

    Arrivés en bas, nous avons laissé la voiture pour prendre un des bus du parc, seuls véhicules pouvant circuler dans le parc. Les bus s'arrêtent à plusieurs stations telles que Zion Lodge, The Grotto, ... et Temple of Sinawava ! C'est à cette dernière, la plus lointaine du parc, que nous sommes descendus avec comme objectif d'emprunter la "Riverside Walk".

    P1060577.JPG P1060561.JPG

    La "Riverside Walk" est un chemin goudronnée (sorte de piste cyclable) qui longe la "Virgin River" ! Plus on  remonte la rivière, plus les parois se rapprochent entre elles ! Au bout du chemin, il y a possibilité d'entrer dans le "Narrow" (étroit) ! Le chemin n'existe plus mais la rando peut se poursuivre dans le lit de la rivière. Par manque de temps et d'équipement (il faut marcher dans l'eau), nous nous sommes arrêtés 5' le long de la rivière avant de faire demi-tour.

    P1060616.JPG

     Petite surprise sur le trajet vers St-George : un village de Far West le long de la route, la 9 ! C'est un privé qui à créer se petite village ! Par certain que cela se visite et le propriétaire habite dans le ... fort ! 


    De retour à Temple of Sinawava, nous avons repris un bus pour revenir à notre voiture de location ! Le temps de profiter encore un peu du site et nous étions en route pour Saint-Georges, notre ville-étape pour la nuit ! Passage donc par Springdale (ville départ pour visiter Zion), Rockville, notre Far-West village, Virgin, La Verkin, Hurricane et enfin l' Interstate 15 south vers le sud pour atteindre St George la nuit tombée. Pour la première fois et la seule fois du séjour d'ailleurs, nous avons pris le repas du soir dans un ... Mc Donald ! On avait rien trouvé d'autre à proximité de notre hôtel.

     

    P1060620.JPG

    Dernier regard sur "Zion" au couché du soleil

    Pour le lendemain, le programme était le suivant : entrée dans le Nevada avec passage dans "Valley of Fire State Park", visite du "Hoover Dam" et ... LAS VEGAS ! A suivre ....