Courses à pied

  • Une fin d'année en ...10 Corridas

    10 Corridas en moins de 2 mois, tel était mon "objectif" de cette fin d'année 2015 ....

    Lire la suite

  • Semi-marathon et marathon de Bruxelles

     

    o.jpg.png

     

    Distance : Semi-marathon (21,43 km à ma montre ?)

    Temps : 1h27'18" (officiel) 

    CLASSEMENT HALF-MARATHON

    Vidéo au 10e km et de mon arrivée

    DSC03355.jpg

    Marathon Expo près du Cinquantenaire

    DSC03356.jpg

    DSC03377.jpg

    Dimanche matin, 9h ..... 

    DSC03380.jpgDSC03378.jpg

    Départ du marathon ...

    DSC03378.jpgDSC03382.jpg

    DSC03391.jpg

    Semi-marathon, départ à 10h30, 7874 participants .....

    Ligne de départ, en bas du parc du Cinquantenaire (comme les 20 km de Bxls)

    DSC03357.jpg

    Mes supportrices étaient bien au poste Rigolant

     

     


    Le départ du semi-marathon .... vous pouvez m'apercevoir brièvement après 34-35" ...

     

    DSC03393.jpg

    Un petit coucou et c'est parti pour se mettre vite dans l'allure ....

     

    BXmarathon2015-19.jpg BXmarathon2015-26.jpg

    Passage devant le palais royal (km 2) et le palais de justice (km 3)

    BXmarathon2015-28.jpg BXmarathon2015-44.jpg

    les fameux passages dans les tunnels de l'Avenue Louise (au nombre de 3)

    BXmarathon2015-48-1.jpg BXmarathon2015-53.jpg

    En haut à droite et ici, à gauche, l'Avenue Franklin Roosevelt.

    A droite, passage près de la sation Hermann-Debroux

     

    Je suis passé au km 10 (à hauteur de l'Avenue Delleur, en arrivant à Boisdort) en 41'48" (250e temps)

     

    Passage ensuite par le Boulevard du Souverain, l'Etang de Tenreuken, le carrefour Hermann-Debroux, le Parc Domaine de Val Duchesse, L'avenue de Tervuren et le début de la côte d'1 km (km15). Passage sous le Cinquantaine,  traversée du parc pour rejoindre l'Avenue de la Loi.

     

    Au km 16, après donc la montée de l'Avenue de Tervuren, j'ai commencé à allonger le rythme durant les derniers km.

    DSC03424.jpg

    La Rue de la Loi (km19,4)

    DSC03421.jpg

    Rue de la Loi, en longeant le parc de Bruxelles (km 19,7)

    DSC03416.jpg

    Rue des Colonies (km 20)

    DSC03414.jpg

    Rue des Colonies

    DSC03415.jpg

    Rue des Colonies

    DSC03412.jpg

    Rue de la Montagne

    DSC03413.jpg

    Rue de la Montagne

    DSC03405.jpg

    Passage à toute allure, à vous donner les frissons sur la Grand-Place ! Belle ambiance ! (km 20,8)

    DSC03401.jpg

    DSC03403.jpg

    Passage devant l'Eglise Saint-Nicolas (km 20,96)

    DSC03400.jpg

    L'arrivée, c'est un Time Square en miniature ..mais, sympa quand même !

    DSC03395.jpg

    Derniers mètres .... sur le Boulevard d'Anspach

    Je termine assez frais au bout de semi-marathon en ayant couru régulièrement en dessous du rythme que je m'étais programmé mais bon, quand on se sent pas mal, autant en profiter. Je signe mon second temps sur semi-marathon et en ayant gardé durant les 16 premiers km ...Bonne augure, j'espère, pour dans 3 semaines et le marathon de Francfort ...A suivre....

  • Urban Trail Arlon (+ run and bike Rossignol)

     

    IMG_3592.JPG

    3952715896.jpg

    Ce vendredi, toujours en duo avec Greg, j'ai participé au run and bike de Rossignol. Partis sur le coup de 19h30, Greg a su nous placer parmi les équipes de tête après le traditionnel tour du coureur à pied. Mes sensations étaient pour une fois bonnes, je me demandais ce que ça allait donner.

     

    Nous avons couru longtemps en 4e position avec une équipe juste devant nous sur qui nous sommes revenus et avons dépassée vers le 6e km avant qu'ils nous repassent. Vers le 10e km, 2 équipes sont revenues sur nous, nous étions donc 4 pour jouer cette 3e place. Etonnement je tenais le rythme et surtout la distance, c'est que j'arrive un peu dans le bon, me suis-je dit !

     

    Vers le 14e km, les places vont se former à part nous qui allions reprendre une place après une accélération franche. Nous finirons ce parcours de 16,4 km en 1h et en 4e position. Assez content des sensations, c'est de bonne augure pour la suite ..

     

    Prochain run and bike, le vendredi 17/07 à Marbehan.

    2669221319.jpg

    IMG_3972.JPG IMG_3980.JPG

    Merci à Anne Sophie P. pour les photos Clin d'œil

     

     

    52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif 

     10171115_1599323160320233_4031364834036081415_n.jpg

     

    Le samedi soir, en ayant abandonné la sortie vélo prévue sur le temps de midi pour cause de jambes pas vraiment remises de la veille, je me suis rendu à Arlon pour participer au 1er Arel Urban Trail.

     

    Je m'étais inscrit le jour des Forges de la Forêt d'Anlier à Habay (il y avait un stand) sur la grande distance, à savoir un 19 km pour un dén.+ annoncé à 480 m. (14 km pour la petite distance). A côté de cela, il n' y avait aucune information sur le parcours à part le lieu du retrait des dossards (Palais Provincial)  , un départ de la Plaine des manoeuvres (aucune idée de l'endroit de cette plaine mais j'ai ...suivi) et une arrivée sur la Place Léopold !

    Image 31.png

    Après un très très léger échauffement, briefing d'avant-course pour annoncer que le 19 km faisait ...20,5-21 km ! Au final, il fera ... 18 km ! ???? Sachant cela, je suis parti vraiment calmement dans les rues d'Arlon avec un passage sympa autour de l'église Saint-Donat et ses escaliers avant de quitter le centre-ville, direction ...Seymerich et les bois situés autour de Heckbus pour les connaisseurs.

    800px-Arlon_—_Saint-Donat_northern_view.jpg 001.jpg

     

    Image 32.png

    Après 3 km, je vais accélérer un peu pour trouver mon rythme de course avant d'entrer dans les bois. A partir de là, le parcours est devenu un parcours de trail avec de beaux sentiers étroits et sinueux, quasi tout en forêt. Quelques belles côtes également, je prends vraiment plaisir. De retour sur une route et un passage à Heckbus, je vais encore accélérer un peu car je voyais que la distance indiquée au sol ne correspondait pas du tout à la réalité (au km 14, j'étais au 12e km en réalité). 

     

    A la sortie du village, je vais revenir sur 2 coureurs et seul Christophe R. va pouvoir m'accompagner. Nous allons encore bien passer un autre coureur un peu plus loin au sommet d'un longue montée, après quoi nous allons conserver un bon rythme pour remonter vers Arlon et la place Léopold où avait donc lieu l'arrivée avec une belle ambiance musicale. Nous avons terminé ensemble ces 18 km en 1h29'48" (à ma montre) mais serons finalement classés 11e et 12e après avoir fait remarquer  à l'organisateur, après avoir vu les premiers classements sur internet, que j'avais bien fait le 19 km et non le 14 km où l'on m'avait classé par erreur. 

     

    Que dire de ce Arel Trail ? Et bien, à part quelques imperfections que les organisateurs corrigeront certainement si 2e édition, j'ai trouvé le parcours vraiment top et plus typé "trail" que "Urban-Trail" ! Une belle découverte et à conseiller certainement pour les années futures !

     

    Classements

     

     

  • Tryptique de Fin Mai !

     

     Run and bike de Tintigny -Cyclo Achouffe Classic à Houffalize 

    - Passage du brevet JCPMF à Léglise et 20 km de Bruxelles (matin)

    Lire la suite

  • Semi-Marathon de Genève

    Genève_Marathon_for_Unicef_large.png

     

    Site du Marathon de Genève

    3894e1ca-3f10-48f2-8ac2-51baf942b956.jpg

    Le weekend dernier, nous avons pris la direction de Genève pour que je participe au semi-marathon de "l' Harmony Genève Marathon for Unicef". Pour des raisons "financières", (ils sont fous ces SuissesLangue tirée) nous logions non pas en Suisse mais en France, à Gaillard, juste de l'autre côté de la frontière. (A 5 km du centre ville et à même pas 2 km du lieu de départ de la course). Si le vendredi, pour nous y rendre, nous n'avons eu droit qu'à de la pluie, le samedi, nous avons profité pleinement de la ville car nous avons eu un beau soleil avec quasi 20° durant la fin de matinée et l'après-midi. Arrivée facile dans le centre et direction évidemment le "village marathon" situé sur la place des Anglais pour aller retirer mon dossard et prendre la chaleur et les couleurs de l'événement.

    DSC02225.JPG

    Longue banderole "GENEVE MARATHON" où étaient inscrits tous les noms et prénoms des participants !

    DSC02222.JPG  DSC02224.JPG

    Chiquita beach et ... la preuve que j'étais inscrit !

    DSC02228.JPG  Image 13.png

    Le village marathon et ... le fameux dossard !

     

    Après avoir fait le tour du village et d'avoir résisté à la tentation de jouer à un concours pour gagner un dossard pour le marathon de Lausanne (en fait, je serai ailleurs le même jour Clin d'œil), après s'être relaxé sur les transats chiquita pendant qu'Eléonore faisait des sauts dans le château gonfable, nous avons été visiter un peu la ville et voici quelques photos prises au cours de cette balade :

    DSC02223.JPG

    Le symbole de la ville, le fameux jet d'eau culminant à 140 m !

    DSC02243.JPGDSC02266.JPG

    Le Pont du Mont-Blanc

    DSC02231.JPG

    DSC02250.JPG

    Le Rhône

    DSC02238.JPG

    Nous sommes bien à ...Genève

    DSC02251.JPG

    Le pont des Bergues (où avait lieu le départ des 5 km) et l'île Rousseau à droite.

    DSC02252.JPG DSC02256.JPG

    14h : 1ère course du weekend, départ de la course des 5 km réservée aux dames, la Genevoise.

     

    52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif

     

    Dimanche 03 mai : Semi-Marathon de Genève, start : 8h30.

    Parcours_SEMI_800px.jpeg

    DSC02272.JPG DSC02271.JPG

    Echauffements sur une route parallèle au départ ! Taux d'humidité : ça mouille beaucoup !

     

    DSC02273.JPG Dimanche matin, après un lever vers 7h et un petit déjeuner très très light, je me suis équipé pour me rendre au départ du semi-marathon qui avait lieu à Chêne-Bourg (voir plan parcours). J'avais hâte de faire les 2 km qui séparaient l'hôtel où nous logions et cette ligne de départ pour, enfin, voir comment allait réagir ma cuisse (ishios). Contrairement à samedi, la pluie était de retour pour toute la journée. 

    Je n'avais plus couru depuis 1 semaine pour me préserver et... sensations désastreuses mais, aucune douleur ressenties durant ce petit échauffement très lent. Quelques exercices de PPG plus tard ... j'enlève les couches, j'accroche le dossard et je suis allé donner mon sac numéroté à la consigne située sur la place de l'ancienne mairie où se dresse la statue de Louis Favre, l'architecte et entrepreneur suisse natif de Chêne-Bourg à qui on doit notamment le tunnel ferroviaire du Saint-Gothard (c'était la minute Wikipédia !)

     

    Pour résumer, je me sentais "opérationnel" pour participer à l'événement et je suis allé me placer dans le box de départ situé sur l'avenue de Bel Air (un peu plus loin que 1h30') après avoir remonté des milliers de coureurs ( 5700 d'après l'organisateur et 16107 sur les 2 jours : 4200 sur le marathon (indiv. et relais), 3500 sur le 10 km, 1600 sur la genevoise (5 km femmes), 7 handbike-fauteuil et 1100 enfants).

    DSC02274.JPG

    Louis Favre a dû bien se demander ce que l'on faisait tous là par ce temps en ce dimanche matin Langue tirée

     

    Sur le coup de 8h30' précises, le départ a été donné. Je savais depuis quelques temps que je n'allais pas pouvoir courir à la vitesse à laquelle j'avais préparé cette course mais, je me suis lancé en me disant que j'allais essayer de réaliser un temps sous les 1h30'. Après un premier km dans les "bouchons", je vais faire le second en 4'10" pour revenir dans les temps. Mais voilà, dès la première petite côte, la douleur dans la cuisse va se faire ressentir. Après 4 km, j'avais encore un peu d'espoir de pouvoir tenir le rythme mais une nouvelle douleur m'a fait perdre tout espoir et motivation, j'ai donc ralenti ma foulée. 

    Image 16.png

    Image 15.png

    Image 14.png

    J'ai commencé à courir sur un faux rythme (entre 4'27" et 4'35" au km). Même dans la descente vers le lac Leman (km 10), je n'ai pu descendre sous ce temps car si j'allongeais ma foulée, je savais ce qu'il allait se passer. Entre le km 6 et le km 15, je peux dire que je courais sans vraiment m'amuser même si la campagne geneveoise était assez sympa sur ces petites routes. Je commençais aussi à sentir des douleurs musculaires sur toute la jambe gauche, je ne sais si c'est parce que je ne courrai pas "normalement" pour éviter la ré-apparition d'une tension des ishio-jambiers. Après avoir pris un gel vers le km 11, je décide finalement d'accélérer un peu le rythme qui était le mien au km 16. Je vais passer dans des temps de 4'20" ce qui me plaisait un peu plus. 

    11178113_802764933125344_1778222555798726419_n.jpg

    Image 13.png

    Arrivé dans le centre urbain de Genève après avoir longé le lac Leman durant quelques km, l'ambiance a commencé à être un peu présente même si je trouve que ce n'était pas vraiment top ! J'ai déjà vu mieux,  vais-je dire ! Je reconnais les routes empruntées comme nous nous y étions baladés le jour avant. Passage devant l'Horloge Fleurie (que je n'ai jamais vu Langue tirée), le long de chaque côté du Rhône en passant par le pont des Bergues (passage sympa), demi-tour sur le quai du Mont-Blanc pour un dernier 1,5 km vers l'arrivée située sur le pont du Mont-Blanc. Voilà, je l'ai fait ! 1h33'12" au temps officiel et une 408e place anecdotique !

     

    Même s'il a plu quasi tout la course, les t° étaient agréables et je suis allé profiter du ravitaillement de l'arrivée pour déjeuner un peu, après avoir reçu ma médaille finisher dont je comprendrai la symbolique que bien plus tard Innocent !

    Image 17.png

    11188489_802536573148180_5454430295987518202_n.jpg

    Quelques photos du marathon : 

    Image 18.png Image 19.png

    à gauche, ils l'ont fait en ...crocs ! Voilà une excellent idée ... à tester ;-)

    à droite : les derniers mètres sur le quai du Mont-Blanc

    Image 21.png Image 20.png

    Passage dans le centre-ville et le long du Rhône

     

    Dans ma tête, je m'étais préparé pour un temps depuis longtemps et il est évident que je suis déçu des événements qui se sont produits ces dernières semaines. J'ai certes terminé ce semi-marathon mais je ne retiendrai que cela sportivement parlant. J'espère pouvoir me "venger" plus tard cette année. Chouette journée de samedi en tout sous une belle météo et merci à mes 2 supportrices Rigolant !

     

    FcertA4.tmpl-3546-9QQJ.jpeg

    Vous ne verrez que cela de moi de Genève, je n'étais pas .... photogénique ce dimanche matin Cool

    Place maintenant au vélo durant 3 mois avec le Tour de Namur Cyclo dès ce samedi ! Je ne vais pas arrêter la course à pied comme ça car je compte bien faire quelques trails en juin-juillet-août. Juste, je vais penser aussi soigner ce soucis musculaire Criant ! A bientôt pour de nouvelles aventures ........

  • Dernières news ....

     Dans le cadre de mon programme d'entraînement élaboré (étalé sur 10 semaines) pour participer au semi-marathon de Genève qui se déroulera ce dimanche 03 mai, outre bien sûr à mes séances (4 à 5 x / semaine), j'ai participé voici peu à un run and bike et un 10 km dont voici le résumé :

     

    RUN AND BIKE DE PROUVY

    Vendredi 17 avril 2014

     

     

    Objectif : remplacer une séance de VMA 100% avec 2 x 7 x 300 m, r 45"

     

    Distance (montre) : 15,13 km Temps : 53'34" (16,95 km/h)

    Organisateur : 16 km (annoncé) et 53'16" à leur chrono

    DSC_2905.jpg DSC_3253.jpg

    Malade depuis une semaine me privant toute sortie à l'extérieur (1 semaine sans courir Criant), je me devais, ce vendredi 17, de me bouger un peu même si j'avais encore une bonne toux et un mauvais ressenti physique. C'est avec Vincent L. que j'allais participer à ce run and bike, mon premier de l'année. Je prends le départ en toute décontraction si bien que je devais me situer au milieu du peloton après 500 m et au départ réel avec le vélo. Un peu le "foutoir" pour le premier relais mais très vite, on va prendre notre rythme de croisière avec des relais assez courts mais efficaces semble t-il. Sur le vélo, j'ai un peu de mal quand ça monte car on ne peut pas dire que le vélo de Vincent est à ma taille Langue tirée.

    Après 1 tour, nous sommes remontés à 9e place. Nous allons encore passer une équipe à la régulière et une autre par forfait suite à une blessure. Alors que nous étions en position de passer au 5e rang, nous avons marqué un peu le pas (surtout moi) et avons dû laisser partir les 2 équipes avec qui nous étions pour terminer à une honorable 7e place. Merci à Vincent, je me suis vraiment amusé. Nous comptons d'ailleurs peut-être en refaire si l'occasion se présente dans le futur. Une bonne séance de VMA, c'est certain !

    t.jpg

    Classements

     

    52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif52860.gif

     

     

     

    1795733_794151114003049_6616927230292163247_n.png

    4e Allure Libre pour le TELEVIE de Bercheux

    Vendredi 24 avril 2015

     

    Objectif : courir 1h20'avec 40' vitesse Semi.

    Total : 17,12 km et 1h23' (échauffement = petit parcours + léger retour au calme)

    Temps course montre: 45'15" pour 10,51 km (13,9 km/h Incertain)

    Organisateur : 11 km et 45'17"

    10363660_813218995429594_3623513597543293430_n.jpg

    Départ calme car en faux-plat montant durant 2 km. Non loin du petit groupe de tête, j'ai géré jusqu'à la bifurcation des 2 distances (km 2,4). Je vire 2e avec le premier à 100 m. En 1,5 km, je vais revenir sur lui et le dépasser pour lui prendre quelques mètres. Vers le km 7, hélas, je vais ressentir une vive douleur à l'arrière de la cuisse (il fallait bien que ça arrive). Je vais ralentir et terminer comme je peux sans trop allonger la foulée. Je ne sais si c'est l'arrivée de cette blessure mais, à partir de là, je ne me suis vraiment pas bien senti. Evidemment, pas de bonne augure à 9 jours du rendez-vous suisse.

    Image 9.png

     Cette maladie qui m'a privé de sortie durant plus d' 1 semaine et cette blessure comme cerise sur le gâteau vont bien sûr anéantir toute chance de réussir ce que j'avais prévu d'essayer d'accomplir à Genève. A ce jour, je ne sais d'ailleurs si je vais le courir car cette douleur à la cuisse est tenace. Si je le fais, ça sera sans regarder ma montre, juste pour ... m'oxygéner le long du lac Léman, ce qui n'est pas si mal que ça quand on y pense ....