• Concert Indochine au Galaxie Amnéville

    1232361498_affiche-indochineCe mardi, nous sommes allés voir le concert d'INDOCHINE au Galaxie d'Amnéville.


    un seul mot :

    EXCEPTIONNEL

    voyez-vous même :
















  • Duathlon vert de Braine-le-Comte

    Mercredi dernier (le 11 novembre), je me suis rendu à la 3e édition du "biathlon de la Houssière" à Braine-le-Comte. Comme l'année dernière où je l'avais remporté, je suis venu avec mon frère Jonathan. La météo est bonne ce qui annonçait une belle épreuve connaissant la qualité des parcours.

    Mais voilà, juste après de m'être habillé, je me suis retordu le genou, chose qui ne s'était plus passé depuis un bon moment. En fait, j'ai un ligament croisé de ma jambe gauche qui est détendu malgré une ancienne opération. Il passe donc au-dessus de je ne sais quoi, et je dois me le replacer moi-même. Mais j'ai eu du mal à le faire cette fois-ci et une douleur est apparue. Pas super avant une course lol

    P1150045.JPGdyn009_original_335_476_jpeg_2618983_dea97f28b2354ded0e6eb1098619de21

    Après le briefing d'avant-course, nous nous sommes dirigé vers la ligne de départ. Evidemment, pour moi, aucun échauffement car j'ai voulu reposer ce genou le plus possible.

    P1150064.JPGP1150104.JPG
    Jonathan à l'échauffement à gauche et moi qui termine la première transition à pied

    Plus du tout motivé à me battre avec ce genou, je me suis placé au milieu du groupe pour démarrer la première transition à pied qui, initialement devait être de 5 km mais qui avait été allongée de 1,5 km, soit 6,5 km. Je vais partir très doucement pour d'abord m'échauffer e pour voir la réaction du genou.
    Au fil des km, je voyais qu'il tenait bien et j'ai accéléré un peu à partir du km 3. Mais bon, les écarts avec les meilleurs étaient déjà important. Dans les descentes, je ne pouvais allonger car je ressentais une gêne. Je dois finalement terminer ces 6,5 km en 12-13e position environ, en 28'50" (13,5 km/h).

    P1150118.JPGDSC_0080-1.JPG
    Photo de gauche : départ de la seconde transition en VTT

    Je vais mettre un temps dingue à mettre mes chaussures de VTT car les fermetures de celle-ci deviennent difficile à utiliser. Je viens bien perdre 3-4 places. Je savais que les meilleurs et prétendant à la victoire étaient devant moi (Alain Demunter, Miguel Matos, Alexis Matthys, Miguel Janssens. Il me devait donc de faire un très bon VTT pour espérer revenir sur eux.

    P1150152.JPG



    P1150177.JPG

    P1150178.JPG
    Au fil des km, je vais revenir et déposer plusieurs coureurs mais je sentais bien que mon rythme n'était pas super et que j'allais avoir du mal à revenir sur la tête. Le parcours de 20 km (18,72 à mon compteur), avait été un peu durci par rapport à l'année dernière mais il était plus roulant car il y avait moins de portions grasses. A 4-5 km de la fin du parcours VTT, je vais passer en 4 position en dépassant Miguel Janssens, avec qui je m'étais battu l'année dernière. Je ne verrai finalement jamais les 3 premiers qui vont arriver ensemble pour partir pour la dernière transition à pied.

    Je vais bouclé ces 18,72 km en 53'45" (20,9 km/h) et arriver donc en 4e position .


    Il me restait plus que 600 m à faire à pied et malgré le fait que je ne pouvais revenir sur personne et que personne ne pouvais revenir sur moi, j'ai forcé un peu de trop si bien que les crampes sont venues et m'ont bien ralenti. Je vais boucler ces 600 derniers mètres en 2'52" (12,5 km/h) et terminer finalement ce duathlon à une belle 4e place étant donné les petits soucis d'avant-course que j'ai connu ce matin-là.

    P1150208.JPG
    Je félicite les 3 premiers de la course, course qui s'est donc joué dans les derniers 600 m à pied.

    HPIM5528 10-35-51P1150272.JPG
    Jonathan terminera pour sa part à une très belle 30e place et surtout avec le sentiment que les sensations reviennent petit à petit.

    Pour résumer ce duathlon : magnifique parcours, balisage sans reproche, belle ambiance, organisation superbe ... à découvrir ou redécouvrir !

    Nombreuses photos du duathlon sur le Picasaweb de notre tintin du jour, Alain Matthys

    Photos sur le site de Braine-Bike

    Reportage TV de Antenne-Centre
    (voir la fin du journal)


    CLASSEMENTS (108 partants) :
    1 Matthys Alexis 01:24:34
    2 De Munter Alain 01:24:52
    3 Matos Miguel 01:24:59
    4 Moyen Cédric 01:26:47
    5 Janssen Miguel 01:27:25
    6 Schoutteten Kenny 01:28:38
    7 Merckx Patrick 01:29:17
    8 Deguelle Christopher 01:30:39
    9 Meurice Olivier 01:30:58
    10 Doclot Frédéric 01:33:41
    19 Deguelle Alain 01:38:12
    20 Mottet Florent 01:38:16
    30 Moyen Jonathan 01:42:47
  • 7ème Fakellaf à la Belle Etoile de Mamer (Lux)

    flyer_verticalCe vendredi soir, dans le but de préparer mes duathlons vert de la semaine prochaine (11/11 à Braine et 15/11 à Burdinne), je suis allé courir au Grand-Duché du Luxembourg et plus précisément à Mamer. C'était la 7e édition du "B e l l e E t o i l e ' s F a k e l - L a f", une course de 5 km repris dans le calendrier de Fédération Lux. d'Athlétisme. Vu les temps des dernières années, je savais que le niveau y était très élevé et je n'avais comme ambition que de travailler mon rythme et ma résistance. J'espérais descendre sous les 20', voir les 19' si je me sentais bien.

    Après m'être inscrit (2 euros seulement car j'avais mon "chip" personnel), je suis allé repérer les 2 derniers km pour voir s'il avait besoin ou pas de la lampe frontale et pour voir comment se présentait la grosse côte du parcours situé dans le dernier km, dans le "Tossebierg". Après quoi, j'ai enlevé les couches pour aller, tout en m'échauffant encore, à la ligne de départ situé sur une petite route à Strassen. J'ai décidé de ne pas prendre ma frontale car il n' y avais aucun piège sur le circuit et chose assez surprenante, tout le parcours était éclairé avec des flambeaux espacés d'environ 30 m. Même si c'était pas la grosse lumière, cela était suffisant pour voir où l'on courrait et c'était assez chouette à voir.

    A 18h30 précise, ce sont 431 joggeurs qui se sont élancés à toute allure à l'assaut de ces 5 km. Un peu coincé au départ, je me suis vite retrouvé vers la 40e place. Devant, le niveau était encore très très élevé car c'est parti extrêmement vite.

    Mon rythme n'était pas mauvais mais c'était pas super non plus. Je passe le km 1 en 3'45" et le km 2 en 3'43". Ensuite, venant un bon km en descente et je me suis dit que j'allais pouvoir accélérer su cette portion. Je l'ai évidemment fait (ça descendait), mais pas aussi vite que je l'aurais voulu. J'ai couru ce km 3 en 3'33". Arrivée tout en bas, on virait à gauche sur un large chemin et à partir de là, j'ai vraiment été moins bien. Je n'arrivais plus à lever les genoux et ma foulée est devenu plus courte. Je boucle le km 4 en 3'55" mais la grosse côte est apparue. J'ai perdu assez bien de place car je n'ai jamais su la monter sur un bon rythme et pire, je n'ai jamais su relancer au sommet. Je fini ce dernier km en 4'40" pour un temps total de 19'38" (15,2 km/h)

    plan-5km

    Je vais terminer à la 45e place, ce qui est sur papier, pas terrible. Mais quand je vois que le vainqueur met 15'40" (19,14 km/h) et que les 18 premiers mettent moins de 18' (plus de 16,7 km/h), je ne pouvais pas espérer grand chose dans cette course tant le niveau y était trop important pour moi. Pour ma part, je suis un peu déçu car j'aurais voulu approcher les 19' et j'en suis finalement assez loin.

    RESULTATS sur le site de la Fédération Luxembourgoise d'Athlétisme

    Des photos sont disponibles sur le site Espace-marathon 88

  • Le Semi et le 13 km de Hussigny-Gobdrange

    Ce dimanche 01 novembre, j''avais hésité longtemps à me rendre au chrono VTT de Péronnes-les-Antoing ou aller courir à Hussigny-Godbrange (en Lorraine Française), là-bas même, où il y a un an, j'avais couru mon premier semi-marathon. Vu le temps maussade, j'ai opté pour la seconde solution. L'occasion pour moi aussi de donner les derniers petits conseils à Julien qui venait ici pour accomplir son tout premier semi-marathon. Fany et Nora, elles, s'étaient inscrites sur le 13 km (leur plus longue distance jamais courue). De beaux défis donc à relever pour eux 3 !

    HPIM5526HPIM5527


    En arrivant sur place, j'ai vu qu'il y avait un 5 km et après quelques minutes d'hésitation (aux WC lol), je me suis inscrit finalement aussi sur le 13 km car je n'étais pas du tout prêt pour me lancer sur le semi. Dès que je me suis inscrit, je me suis élaboré mentalement une fiche de course avec des temps de passage. J'avais en tête de courir ces 13 km à du 4'17" au km, soit à du 14 km/h.

    Après un tout petit échauffement, je me place ... en toute première ligne. Il y a du monde, c'est toujours amusant de se faire voir ! lol Encore mieux, dès le signal de la course, je prends la tête ! Il y a des photographes (voir photo ci-dessous) et même des caméras ! Cooool ! Mais bon, après 300 m, j'avais fini mon travail de lièvre ! Je me suis fait passer par assez bien de coureurs.

    Unknown



    HPIM5525Pour être dans mes temps de passage, je savais que le km 4 et km 5 étaient difficiles et qu'il fallait donc courir un peu plus vite que la vitesse que je m'étais fixée lors des 3 premiers km. J'ai vraiment l'impression de bien gérer tout ça car je suis arrivé au km 5 en 21'24", soit avec seulement 2" d'avance sur le temps que je devais faire.

    Alors que je pensais que j'allais avoir plus facile le km 5 franchi, c'est un très long faux-plat légèrement montant avec vent de face qui nous attendait. Je n'ai jamais vraiment trouvé réellement le bon rythme si bien que j'ai couru le km 6 et 7, un peu au-dessus des 4'17"/km.

    En plus, à partir de là, en regardant mon gps, les petits panneaux du kilométrage n'étaient plus trop justes. Vers le km 10, j'ai commencé à avoir de petites douleurs musculaires aux cuisses ne me permettant pas de pouvoir accélérer comme je le fais souvent. Je vais finir ces 13 km (12,66 km sur mon gps) en 53'52" ! Avec ma montre, j'ai couru à du 4'15"/km, soit à du 14,1 km/h, objectif donc atteint. Par contre, si le parcours fait bien 13 km, j'ai couru à presque 14,5 km/h.


    dyn003_original_1024_684_pjpeg_2558230_ba446819c4cdcc4ea01a4eccb9cc3381

    Quoi qu'il en soit, j'ai terminé dans les temps que je m'étais fixés et à la 18e place sur les 175 inscrits sur cette distance. Nora et Fany termineront aussi leur défi, tout comme Julien qui bouclera son tout premier semi-marathon (1h47') mais en ayant géré sans doute un peu de trop les premiers 3/4 car, à l'allure où il a couru les derniers km, il semblait très frais. Bravo à eux en tout cas !!!!

    dyn003_original_1024_684_pjpeg_2558230_d0930acbc457a26b3a274886615dbaa1


    Vous pouvez aller voir une multitude d'autres photos concernant cette course (entre autres) sur les sites ci -joints :

    Espace-marathon 88 , blog du bourlingueur de la course à pied, Mickaël Henry

    Kilomètres 21

  • Jogging d'Halloween d'Aywaille

    dyn001_original_609_747_jpeg_2618983_16433a36a0491d24655bfa31c0d80839Comme annoncé la semaine dernière, j'ai participé ce vendredi 30 octobre, au jogging d'Halloween d'Aywaille ! J'ai découvert cette course il y a quelques années et je tente d'y retourner chaque année, tant l'ambiance y est conviviale et festive. Cette année, j'ai amené de nouveau avec moi Vincent qui fêtait le jour-même ses 35 bougies ! Pour ma part, je venais aussi fêter mes 36 ans mais avec quelques heures d'avance ( c'était le 31 !). Il y avait aussi Julien (mon beau-frère), Jonathan (mon frère) et 2 de ses amis, Hughes et Nico !

    Après nous être inscrits et mis chacun notre chapeau de sorcière lol ainsi que notre lampe frontale, petit échauffement avec l'entame .... du casier de bière qui s'était, par bonheur, perdu dans le coffre de ma voiture. Ensuite direction la ligne de départ pour le début de ces 10 km. Après 200 m, nous étions déjà invités à rejoindre l'intérieur d'un café mais bon, on avait tout de même un but à atteindre aujourd'hui, c'était d'arriver à la croix de Septroux, grande croix qui se dresse au-dessus d'Aywaille et visible à des km à la ronde. Mais c'était surtout le lieu du ravitaillement très ... spécial !

    Mais pour cela, il fallait tout de même courir 7,5 km environ sur un parcours accidenté et dans le noir, bien sûr. En plus, après à peine 2,5 km, je cogne une souche avec un gros orteil, sympa comme douleur ! Je vais courir avec Julien et Vincent, tandis que Jo et ses amis vont presque ... fermer la course lol. Après 47' de course à pied environ et une fameuse côte pour y arriver, nous avions enfin atteint cette croix, ce lieu de pèlerinage pour les 300 inscrits !

    Jogging halloween 09 042

    Jogging halloween 09 045Et de suite direction la table du ravito : pas de crêpes bizarrement (snifff) mais de la bière de toutes sortes et que l'on a goûté bien sûr : Gordon, Kriek, Leffe, Maes, ... un joli mélange et quand la réserve fut vidée, il restait de la ... goutte ! lol Très chouette ambiance et c'est finalement 45' plus tard (il n'y avait plus rien à boire !) que nous nous sommes élancés pour les derniers km qui furent ... folkloriques !

    Depuis la colline de Cwimmont (alt. 300 m), tout était en descente et heureusement ! Je suis reparti avec Julien et Vincent et nous avons sans doute battu des records de vitesse parce que l'on ne savait plus comment freiner ! Beaucoup de rire, de risque aussi mais on ne les voyait pas, donc pas de soucis. C'est finalement après un sprint remporté par Vincent que l'on a terminé ces 10,4 km en ... 1h02' de course ! Pour nos classements, je ne sais plus trop ! lol De retour à la voiture, nous nous sommes ... rués sur le reste du casier en invitant quelques coureurs à venir partager ce petit moment de plaisir avec nous.

    Le reste de la soirée sera tenu secret car ... on ne se souvient plus trop en fait ce que l'on a encore fait par la suite ! En tout cas, on a déjà tous resigné pour l'année prochaine ! Je mettrai des photos de nos têtes prises par Vincent quand celui-ci aura désaoulé ! mdr

    Un tout grand merci en tout cas à Jonathan, Hughes, Nico, Vincent et Julien pour ce chouette moment et ... à l'année prochaine !