• V.A.L. de Amberloup

    dyn003_original_135_101_jpeg_2618983_a34002799c5bade1e17ae23d1a36669aCe dimanche, direction Amberloup (commune de Saint-Ode), pour la 3e manche du V.A.L. Il y avait bien la Wallonia Cup à Cuesmes mais je n'avais pas envie de faire 4h30 de voiture pour courir 1h35'. J'admets que je n'ai plus du tout la motivation de faire de grands déplacements pour vivre ma passion. Ce petit chrono (30 km), me convenait parfaitement.

    Par chance, il ne pleut pas ce matin à Amberloup et il y a même du soleil avec une très bonne température pour faire du VTT. Je décide tout de même de rouler en 3/4. après m'être inscrit, petit échauffement de 10' où j'ai vu tout de suite que les jambes n'étaient pas là et que j'avais encore des traces du spinning de vendredi.

    HPIM5073A 9h, le départ est donné. Pas trop de monde de nouveau mais les habitués du début de saison sont bien là : Steve Guillaume, Philippe Delie, ... mais pas de réel adversaire sur le 30 km. Je me place de suite dans les 4 premiers.

    Pour ne pas fausser la course , je reste sagement dans sa roue et dans celle de Steve. Mais après environ 8 km, je  prendre de suite 15" d'avance. Même si les sensations n'étaient pas terrible, je décide de ne pas les attendre et faire ma course. Le parcours est très rapide et il était difficile de faire des différences car il n'y avait pas de véritable bosse, ni de partie technique. Je vais garder toujours 15 à 20" sur ce duo jusqu'à la bifurcation du VAL et rouge et du noir (à Houmont).

    Comme ils n'étaient plus derrière moi en poursuite, je pense que mon rythme à diminuer un peu. De toute façon, le reste du parcours va être ultra-roulant et malheureusement, plus de foret ! Je n'ai d'ailleurs plus quitté le gros plateau. Je remporte ce VAL rouge (29,07 km avec mon Garmin) en 1h11'30", soit à du 24,4 km/h. Malgré une partie impraticable qu'il fallait faire à pied à cause de la boue, le parcours n'était pas du tout trop boueux. Si je n'ai pas trop hésité avec le balisage, le parcours proposée n'était pas exceptionnel. L'année dernière, je m'étais rendu à Tillet (à 2 km de là). Le balisage y était mauvais mais le parcours, génial. Enfin, c'était leur première organisation et les belles portions à faire avaient été réservées ... aux marcheurs Adeps !

    dyn010_original_60_100_gif__046ca98cade1a49e4ea4fa4c1e097efa
    Amberloup se trouvant non loin .... du circuit de Liège-Bastogne-Liège, je suis allé les voir dans la côté de Longchamps (avec Steve, son frère et son père). Après quoi, je devais me rendre à la course Ardenne-Gaume route de Pierrard mais en arrivant chez moi, même si j'avais l'impression de n'avoir rien fait le matin tant mes jambes étaient dans le même état, je suis resté devant la TV pour regarder la course. (voir prochain article sur Lg.-B.-Lg. avec des photos)

    HPIM5072



    Le long weekend de la semaine prochaine sera très chargé pour moi ! Enfin, comme il y a une grande différence entre ce que je prévois et ce que je fais ces temps-ci, je ne vais pas affirmer à 100 % que je vais faire tout ça ! :-)
    Vendredi 01 mai : VTT à Marbehan, rando avec Fany
    Vendredi 01 mai : course Ardenne-Gaume Route à Meix-Dvt-Virton 15h
    Samedi 02 mai : course Master de la coupe du Monde à Houffalize, 17h45
    Dimanche 03 mai : VAL rouge à Mussy-la-Ville, 9h00

  • Télévie Chez RTL Group

    televie_header

    Ce vendredi 24 avril, Fany et moi avons participé à la 5e édition du RTL Challenge Spinning à Luxembourg-Kirchberg. L'argent récolté était entièrement reversé au TELEVIE. Durant 8h, 30 équipes ont réalisées le plus de km possible sur des vélos-spinning avec des relais toutes les 1/2 heure. Dans une très belle ambiance, chaque km fait par un participant correspondait à 4,5 eur. pour le TELEVIE.

    49f1ac19138b749f1b31f3cc3f

    Après avoir fait Rulles-Luxembourg en vélo avec le vent de face :-(, j'ai enchaîné par 2 x 1/2 heure de spinning pour 2 équipes différentes : le juridique d'abord (où Fany travaille) et puis, CLT international (droit de film, où Fany travaillait !). Fany a fait aussi de son côté 2 x 1/2 heure mais avec 1h30 de repos entre les 2 séances.

    49f1c3ea743a749f2ddd497c4f

    Le RTL Challenge Spinning Télévie 2009

  • Les côtes de la Flèche Wallonne

    lbliege


    Comme annoncé précédemment et accompagné de Vincent, je suis allé mardi dernier, le jour avant la course de la Flèche Wallonne remportée par Davide Rebellin, repérer les derniers 90 km en réalisant toutes mes côtes répertoriées.

    Au départ de Pont de Bonne et sous une météo idéale mais avec un vent assez présent, nous avons donc été chercher toutes ces côtes sur un très beau parcours. J'ai regardé la course en différé et c'est incroyable la vitesse où ils les ont passées et les braquets utilisés car certaines ont tout de même de forts pourcentages !

    Les voici en photos : (vous devez avoir les 3 premières photos l'une à côté de l'autre)



    HPIM5053HPIM5054HPIM5055
























    1. Côte d'Ereffe : 2,2 km à 5,9 % de moyenne. 2. Côte de Peu d'Eau : 2,5 km à 4,2 % de moyenne. . 3. Côte de Haut-Bois : 1,4 km à 7,1 % de moyenne.

    HPIM5056HPIM5058
    4. Côte de Thon : 1,2 km à 7,1 % de moyenne.

    HPIM5059
    5. Côte de Bonneville : 1,1 km à 7,9 % de moyenne.

    HPIM5060HPIM5061
    6. Côte de Bohisseau : 1,3 km à 7,6 % de moyenne. 7. Côte de Bousalle : 1,7 km à 4,9 % de moyenne

    HPIM5063HPIM5064
    8. Côte de Ahin : 2,3 km à 6,5 % de moyenne

    HPIM5065HPIM5067
    9. Le Mur de Huy : 1,3 km à 9,8 % de moyenne et 19 % maximum

    HPIM5068

  • Course sur route à Moyen

    dyn001_original_320_70_jpeg__cb647067c96f13a0125df36b2dcc761d



    Ce dimanche 19 avril, en plus donc du VAL VTT de Lamorteau, je me suis rendu à la course sur route Ardenne et Gaume qui se déroulait à Moyen (commune de Chiny). Sans la promesse fait à Vincent d'y participer avec lui, je ne pense pas que j'y serais aller car la course vtt du matin m'avait un peu coupé les jambes et un peu dégoûté de faire du vélo.

    Je m'inscris vers 14h30 et me rends en voiture jusqu'à la ligne d'arrivée. Je m'échauffe pas plus de 3' et je vais me placer sur la ligne de départ. Assez de vététistes présents aujourd'hui (c'est simple, se sont les seules personnes, à quelques exceptions prêts, qui vous saluent ! Quelle mentalité ces routiers .... !). J'ai donc pu voir bien sûr Vincent, mais aussi Pierre Quindot, Jonathan Decoux, Mathieu Louis, Aurélien Boitsay ...

    Mon seul but aujourd'hui était bien sûr de tenir le gros peloton, le plus longtemps possible. Au programme, un circuit de 6,33 km à réaliser 12 fois. Une belle difficulté à chaque tour : une montée de 930 m. Les 4 premiers tours vont s'avérer assez difficile pour moi car la montée se faisait à chaque fois très vite et j'ai du à chaque fois faire un gros effort pour rester à l'arrière du groupe. Heureusement, la bonne échappée de 10 coureurs est partie dans le 5e tour, rendant le peloton plus calme, surtout dans la bosse.

    19 avril 2009 032



    Comme sur la photo ci-dessous, ma place dans le peloton était le plus souvent, dans les dernières positions. Je me contentais de suivre, c'est tout. Si les 4 premiers tours ont été très nerveux, la suite va être un peu moins difficile pour moi. La côte me faisait toujours mal mais, le rythme était moins soutenu et surtout, la relance moins appuyée.

    19 avril 2009 042



    Dans l'avant-dernier tour, alors que ma cassette s'était desserrée mais elle était toujours fonctionnelle, je décide de partir. Je sors donc du peloton sur du plat et vais rejoindre 3 coureurs qui venaient de démarrer. Un cinquième va nous rejoindre et en regardant la réaction du peloton, l'affaire était jouable. Dans la côte, c'est moi qui vais donner le tempo et par la même occasion, on va rejoindre un petit groupe de 4 échappés.
    Mes jambes sont très bonnes à ce moment et je suis souvent au avant-poste pour tirer ce petit groupe. Certains ne collaborent pas mais bon, c'est ça la route ! :-) On conserve tout de même une petite avance sur peloton à l'entame de la dernière ascension où l'arrivée est jugée au sommet. Nous allons sprinter pour la 13e place. Je tente le coup dès le début de la bosse et c'est donc moi qui lance les hostilités. Mais bon, j'ai vite manqué de jus et je me suis fait déborder par les autres. Je termine finalement en 19e place en couvrant ces 75,93 km (montre Garmin) dans un temps de 1h55'19", soit à du 39,5 km/h.

    HPIM5047HPIM5051

    Photo de gauche : c'est le départ. Devant moi, en jaune et bleu, le futur vainqueur, Axel Zeebroek. Vincent (photo du droite) va pour malheureusement explosé dans la 4e ascension et va terminer à la 52e place sur les 65 partants.  Merci à Fany pour les2 dernières photos !

    Classements
  • V.A.L. de Lamorteau

    dyn001_original_135_101_jpeg_2618983_729483251607646337e746bee1bebf1eCe dimanche 19 avril, je me suis rendu à la 2e manche du V.A.L. qui se déroulait à Lamorteau (Après Torgny, c'est le village le plus au Sud du pays ! :-)

    Je suis arrivé à l'ancienne gare de Lamorteau (voir photo), vers 8h20 pour pouvoir, pour une fois, m'échauffer correctement lors d'un VAL. Le soleil qui tentait de percer ce matin-là faisait vraiment du bien après les 3 derniers jours de pluie dans la région. Après avoir saluer quelques têtes d'habitués du VAL et demettre inscrit (sur le VAL rouge = 30 km), je suis allé tourner les jambes 20'. De retour à la voiture, je croise Vincent  qui venait seulement de s'inscrire.

    HPIM5045L'année dernière, beaucoup de personnes avaient trouvé le parcours assez gras (moi, pas trop :-) et je me demandais bien ce qui allait nous attendre avec les les pluies de ces 3 derniers jours. Sur le coup de 9h, le départ est donné devant la gare. Durant les 2 premiers km, ce ne fut qu'une grand route qui nous menait en France et plus précisément, à Ecouviez. Comme à son habitude, c'est Steve Guillaume qui va se placer devant et tirer tout le peloton. Je suis juste derrière lui et j'ai tout de suite senti que j'étais bien. D'ailleurs, à Ecouviez, lorsque l'on a pris enfin des chemins de terre, enfin de boue, j'ai pris les devants pour écrémer un peu ce joli monde. Au pied de la première grosse côte, nous ne sommes plus que 3 :  Steve qui fait les 45 km et Christophe Manfredi qui fait comme moi, les 30 km.

    Les premiers km vont vite s'enchaîner. J'ai de bonnes jambes mais j'ai pas trop envie de durcir tout de suite la course. Je vais donc me contenter sagement de suivre le rythme. Mais lors d'une côte impossible à vélo et donc, qu'il fallait monter à pied car trop boueuse, j'ai repris les devants. Au sommet, Christophe était juste derrière moi. Mais, Steve, la course à pied dans la boue, c'est pas son truc et il n'a pas pu ou voulu suivre.

    Christophe va me repasser et donner un rythme assez élevé dans une portion très glissante. Je suis à quelques mètres pour pouvoir prendre ma trajectoire . Venait ensuite la bifurcation des 2 parcours (km 16). Etant repassé devant, je la rate et reprends le bon parcours à pied et juste derrière Christophe. Juste après cette bifurcation, il fallait tourner à gauche et c'est Christophe qui la rate à son tour. Mais tout cela se faisait à 8 km/h, donc pas de soucis de voir l'autre partir. Je repasse donc devant et on s'engage sur un long faux-plat où il est possible de rouler que sur 30 cm.

    Je vais le monter très concentré car la moindre erreur et c'était l'arrêt net. Au sommet, je constate que Christophe était resté collé sur ce chemin et j'avais bien 45" d'avance. Je décide donc d'y aller seul. Sur le chemin de terre suivant, ce fut l'enfer pour tous ceux qui sont passés par là. Sur 400-500 m, ce fut de la boue collante où ils étaient quasiment impossible de rouler. Même en poussant le vélo à pied, celui-ci se bloquait car la boue bloquait les 2 roues. Je me suis bien arrêté 4 à 5 reprises pour enlever cette m.....

    Alors que j'avais pris assez bien d'avance, je me suis retrouvé sur un "Y" sur route et .... plus de flèche ! Je fais demi-tour calmement pour tenter de voir mon erreur mais je retombe de nouveau sur une flèche qui me disait d'aller tout droit. A 150 m, Christophe apparaissait ! Je reviens dès lors au "Y" où il n'a toujours rien bien sûr. Mais bon, en cherchant un peu comme Indiana Jones, je trouve la flèche bien caché et très mal positionnée ! En empruntant le bon chemin, Christophe qui n'a pas du chercher, était à 40 m de moi. J'ai vite fait le forcing pour reprendre une minute d'avance.

    Après une belle descente, nous revenions sur le parcours du départ mais, en sens contraire. C'était tout plat et mon avance était assez grande pour atteindre l'arrivée dans trop forcer. Je remporte donc ce VAL Rouge dans un temps de 1h26'26" pour 31,08 km (avec mon 1/2 tour), soit à du 21,6 km/h.


    Christophe terminera second, une bonne minute plus tard. De suite, je me suis dirigé vers le bike-wash car mon vélo était dans état impossible ! 

    Je suis assez content de ce chrono car j'ai enfin eu de bonnes sensations. La bonne forme de Christophe m'a forcé à pousser assez souvent, rendant ces 30 km plus attractif et plus utile pour retrouver un bon niveau.

    Ne pouvant me contenter d'une course d'1h20', je voulais faire autre chose l'après-midi. J'avais pensé faire une course VTT à Longwy mais après le lavage de mon Granville, j'ai vu que je n'allais pas avoir assez de temps pour le remettre en état de course. J'ai donc décidé, avec Vincent, de me rendre, à 15h, à la course sur route Ardenne-Gaume, qui se déroulait à .... MOYEN ! :-) Prochain article .....

    trophees (10)

    Classements

    Photos du VAL Lamorteau
  • Flèche Wallonne 2009

    Logo_fleche

    CARTE

    Ce mercredi 22 avril aura lieu la 73e édition de la La Flèche Wallonne, premier volet des classiques cyclistes ardennaises. Le parcours long de 195,5 km, amèneront les coureurs de Charleroi à Huy. La côte de Bousalle (montée de 1,7 km à 4,9%), 8e des 11 côtes au programme, a en effet été ajoutée au parcours, après 173,5 km de course avec 11 côtes répertoriées dont 3 fois le fameux Mur de Huy. 25 équipes ont été invitées pour la course hommes.

    Il y a aussi la Flèche Wallonne féminine. Au départ de Huy, ces dames auront au programme un circuit de de 98 km avec 8 côtes. 24 équipes sont présentes et toujours pas d'équipe nationale !


    Pour ma part, je me rendrai avec Vincent le mardi après-midi pour aller faire "grosso modo" les 90 derniers km en allant chercher toutes les côtes répertoriées pour la course hommes. En fait, c'est quasi le parcours de la course féminine, sauf que nous irons chercher la première bosse, la côte d'Ereffe, avant de quitter le parcours vers Marchin et le reprendre à Haillot (près de Ohey). Nous resterons, dès cet endroit, sur le parcours jusqu'à la fin où s'enchaîneront :

    la côte de Peu d'Eau;
    la côte de Haut-Bois;
    la côte de Thon;
    la côte de Bonneville;
    la côte de Bohisseau;
    la côte de Bousalle;
    la côte de Ahin;
    et enfin le Mur de Huy.


    dyn003_original_600_450_pjpeg_2610075_9ec8a293d4fff246ba463b237fd09bfc

    murdehuy


    Petit jeu :

    Qui sont le premier et le dernier vainqueur de la Flèche Wallonne ?