• Cross-duathlon de Belvaux

    logoCe dimanche, j'avais rendez-vous avec ma première compétition 2009 lors du crossduathlon (duathlon vtt) de Belvaux, au Grand-Duché du Luxembourg. Cette course était organisée par le Cercle Athlétique de Belvaux et est repris dans le calendrier 2009 de la Fédération Luxembourgeoise de Triathon (FLtri).

    Au programme : 3,3 km à pied (3 grands tours), 13,2 km VTT (6 grands tours) et 2,2 km à pied (2 grands tours) pour terminer. C'est ici le petit changement par rapport aux éditions précédentes car on terminait par seulement 1,1 km. Cette année, les vrais coureurs à pied seront certainement plus avantagés et l'envie de faire enfin un podium pour l'espoir du club organisateur, Y. Lieners, est sans doute l'une des raisons !

    crossduaplan


    Je suis arrivé  vers 14h15 (départ 15h) sur le site de la course. J'ai eu de nouveau assez de mal à trouver la bonne route malgré que cela faisait la 3e fois que je venais ici !. Comme d'habitude, je suis à la "bourre" et comme d'habitude, mon échauffement sera très et trop court. Mais bon, pas de stress, je venais ici pour reprendre goût à la compétition. Mais pas de Vincent (grippe aviaire ?), ni de Thomas (???) Ils étaient censé être présents également.

    Sur le coup de 15h, c'est 2 équipes et 43 individuels qui se sont élancés pour cette 6e édition. De suite, ce sont les prétendants à la victoire qui prennent les choses en main. On y trouve P. Goncalves (très très bon duathlète Luxembourgeois), Y. Lieners (un grand espoir lulu en triathlon), le Français R. Delepine (triathlète) et juste derrière eux, plusieurs têtes bien connues dans le le monde du tri ou du duathlon au GDL et Lorraine Française. Pour ma part, j'ai pris un départ sage, je dois être en 14e position. Le rythme est très élevé devant mais moi, je ne trouve pas mes sensations, ce qui est logique étant donné que je ne cours plus beaucoup.  Dans la 2e boucle, je  vais me placer en 10e position. Je termine ces 3,3 km, en relâchant un peu sur la fin pour être le plus frais possible pour la transition vélo, en 12'31" (10e) mais les écarts avec les "gazelles" sont déjà assez important ! Dans la zone de transition, bizarrement, les dossards "réservés" en fonction des résultats de l'année dernière (j'avais fini 6e indiv.) est placé sur un coté !??? Malgré que je n'avais que le casque à mettre, j'ai perdu .... 2 places !


    J'étais donc parti pour les 6 tours de 2,2 km en VTT. Je me doutais bien que j'allais pouvoir remonter un peu malgré mon manque de condition actuel. Très vite, je vais revenir en 10e position après 400m.  30 m devant moi, il y avait un routier lulu, très costaud en VTT : P. Bentner. Je n'arriverai jamais à revenir dans sa roue par manque de puissance. C'est dommage car si je l'avais fait, j'aurai pu l'accrocher et revenir plus vite vers l'avant de la course. Au fil des tours, je suis arrivé à dépasser quelques coureurs mais à la fin du 5e tour, je vais voir à la fois R. Delepine à pied à côté de son vélo (crevaison) et Y. Lieners, juste devant moi. Je vais le déposer et m'isoler, seul, ... en 3e position. J'ai essayé de faire le forcing dans les 2 derniers tours, mais je manque encore cruellement de ... tout. Je suis donc arrivé à la dernière transition en 3e position avec 36" de retard sur Bentner (2e) mais avec 30" d'avance sur le duo A. Bruncher-A. Baudin et 48" sur Lieners. J'ai tourné en 30'24, soit le 3e temps VTT. 

    Dès le début de ces 2,2 km, j'ai vraiment eu du mal car j'avais des douleurs aux mollets. J'ai dû attendre 500 m pour enfin passer une vitesse. Mais pendant ce temps-là, la chasse avait été lancée derrière moi et en un tour, j'avais perdu mon avance sur les 3 coureurs que je précédais à la transition. A la fin de cette première boucle, je suis toujours 3e (pourquoi 2 tours ! :-). Mais dès le début du second, Y. Lieners me dépasse. Les 2 autres sont 15 m derrière moi.
    A ce moment-là, il était clair dans ma tête que j'allais fini 6e étant donné la vitesse où ils étaient revenu sur moi. Lieners me prend 10 m et puis d'un coup, c'est mon caractère de compétiteur qui est revenu, en un déclic. S'il voulait me passer, ils devaient faire l'effort. Je vais donc réaliser un 2e tour aussi rapide que les "gazelles" car je suis resté tout le reste du dernier tour à 10 m de Lieners, tout en gardant 10 sur mes 2 poursuivants. Je termine donc finalement, au caractère et au sprint, en 4e position dans un temps de 52'25" (9'30" pour ces 2,2 km et le 7e temps). 


    Je peux évidemment être satisfait de ma course de dimanche surtout que je signe, ici, mon meilleur classement en 3 participations (5e en 2004; 7e et 6e indiv. en 2007). Mais en éternel insatisfait de mes performances, je suis certain, qu'avec un peu plus de préparation spécifique, une plus grande motivation à m'entraîner depuis janvier et un meilleur échauffement, j'aurais eu le podium ! Le vainqueur du jour, P. Goncalves était trop loin. Mais je finis seulement à 23" de Bentner (2e) et 4" de Lieners (3e). C'est frustrant mais c'est dans de telles conditions que je vais m'obliger à travailler plus fort. Si je compare les temps avec l'année dernière, course qui s'était faite à la même époque, j'ai couru bizarrement plus vite cette année les 3,3 km ( + 18" en 2008) mais j'ai surtout roulé beaucoup moins vite ( - 1'23" en 2008) même si le parcours était très légèrement plus gras. Je sais donc ce qu'il me reste à travailler !!!

    A moins d'un run and bike ou d'une course à pied, ma prochaine course devrait être le crossduathlon de Bambëch, le 15/02 sur un parcours VTT qui demande beaucoup de force car, il est très roulant.

    CLASSEMENTS
  • Rando vtt à Bellefontaine.

    Ce dimanche, c'était la première randonnée VTT dans le sud du pays, à Bellefontaine. Organisé par un club qui m'est cher (CC Bellefontaine), je ne pouvais pas rater cette sorte d'autant que le soleil est apparu dès le lever du jour. Ok, il faisait moins "beaucoup trop" de degré, mais une sortie VTT sur un sol gelé, c'est le plaisir garanti en début de saison !

    J'avais rendez-vous à 9h00 avec Vincent mais c'est finalement avec une bonne partie des bikers du BC La Rulles présents, que je me suis élancé sur les 30 km. ils devaient partir à 8h30, on est parti à 9h15 ! Notre petit peloton tout rouge, noir et blanc était donc constitué de : Vincent, "Laïos" (Sébastien, notre cher nouveau président), "le Bill" (Philippe) , "Dirk" (Un autre Sébastien) et moi évidemment.

    Les premiers km défilent assez vite car le sol est bien dur, on se croirait presque en condition ! Vincent, avec son tout nouveau Giant (belle petite bête ! Je parle du vélo ...) a des fourmis dans les jambes. Après une très belle descente technique, nous avons dû nous arrêter pour regonfler le pneu de Dirk. Ce qui est génial ici, c'est que ce n'est que de la forêt tout le temps ! Juste un petit passage sur route près de Gérouville pour éviter une partie trop dangereuse et on a repris la direction des sentiers.

    HPIM4941HPIM4942
    Mais ce n'était pas le jour de Dirk (crevaison lente sans doute) et Vincent commençait à regretter de n'avoir pas mis plus de liquide dans son pneu ! Ce fut donc le moment "mécanique" et ... "photos" ! Ce qui était drôle, c'est qu'un seul d'entre-nous avait une pompe et elle n'a fonctionné que 2' ! Mais par contre, on avait 4 appareils photos !!!!! N'est-ce pas Laïos :-)>



    Nous sommes repartis et nous sommes assez vite arrivés au ravitaillement. Mais dès que l'on s'arrête, ça caille !!! Nous ne nous y sommes donc pas éternisés. 

    Comme c'est souvent le cas en fin de rando, c'est chacun pour soi ! Je suis donc parti en accélérant le rythme. Je termine ces magnifiques 30 km en 1h31' de vélo ! Après une hésitation et ne voyant personne arriver, je me suis décidé de continuer sur mon élan et faire le parcours des 20 km. Sans jamais me mettre dans le rouge, j'essayais de garder une allure soutenue dans les montées et de bien pousser dans les plats et descentes. C'était chouette car j'ai eu la route dégagée durant 10-12 km et j'ai pu me lâcher dans certaines descentes. Je termine ces 20 km en plus ou moins 57'. Soit 50 km en 2h28", voici un bon entraînement mais, il y a encore beaucoup de travail :-(

    De retour à la salle, presque tout le monde était encore là, j'ai donc pu boire un bon verre avec plusieurs personnes, très agréable également !


    HPIM4945
    Je vais me répéter : notre région est une des plus belles à faire en VTT !

    Pour cette semaine, on annonce un redoux et du sec : ça devrait donc rouler !!! (normalement)

  • Petites nouvelles ...

    de Rulles !

    Ca fait quelques temps maintenant que je n'ai plus posté un message sur mon blog et je devais corriger le tir !
    Il est vrai que je ne fais plus de course que se soit à pied ou en vélo, il m'est donc difficile de vous raconter mes "exploits". Je vais donc juste vous donner mes sensations de ces 2 dernières semaines.

    J'avais élaboré un joli programme chargé en vélo et course à pied mais, ma blessure à la cuisse du 28/12 ne m'a pas permis de le suivre à lettre, loin de là. Si aujourd'hui je ne ressens plus rien à la cuisse, je n'ai pas voulu reprendre la course trop vite et j'ai préféré bien récupérer. Je tenterai une première sortie ce lundi.
    Par contre, en vélo, la préparation hivernale suit son chemin. J'essaie de sortir 3 à 4 fois par semaine sur la route en y ajoutant 1 sortie en VTT. Tout se passe bien même si je sens bien que j'ai arrêté plus longtemps que d'habitude (préparation marathon) car j'ai du mal à trouver le rythme, manque de puissance et les pulsations sont encore trop élevées. Je m'inquiète pas du tout car je sais que c'est normal.

    Pour Janvier, voilà ce que j'ai prévu :
    Di 11/01 : randonnée VTT à Bellefontaine 35 km + 20 km (peut-être avec mon nouveau vtt ...)
    Di 18/01 : allure libre de Turpange (8 km)
    Di 25/01 : crossduathlon de Belvaux (Grand-Duché du Luxembourg)

    Mais je ne sais vraiment pas de quoi sera fait mon année ... je n'ai même pas encore demandé pour avoir une licence VTT !!! Je sais que je ne ferai plus les challenges VTT du style TJV ou Visa Cup. J'irai rouler là où je sais que les parcours sont amusants, techniques. Je continuerai évidemment la course à pied si la carrosserie le veut bien, avec comme défi un temps sur semi-marathon. Et le meilleur pour la fin, je veux enfin participer au duathlon vert considéré comme l'un des plus difficile au monde, le winterduathlon de Kasterlee (près d'Anvers) qui se déroulera, comme chaque année, fin décembre et dont distances sont les suivantes : 15 km CAP / 105 km VTT / 30 km CAP : sympa, non ?