• Marathon : J - 4

    Pour vivre pleinement l'aventure et profiter du lieu qu'est la belle ville de La Rochelle, nous partirons dès ce jeudi soir avec un retour prévu lundi en journée. Voici notre programme dans les grandes lignes :

    Tout d'abord, la météo prévue à La Rochelle :

    Unknown
    Super !



    JEUDI :
    Dernière sortie à pied en Belgique ! (environ 45')
    Départ de Rulles vers 18h30 avec arrivée vers 23h00 à Orléans. Logement : non Vincent, ce n'est pas un F1 !!! Nous allons à l'hôtel Kyriad Orleans Saran ! (à l'entrée d'Orléans)

    VENDREDI :

    Visite le matin d'un château de la Loire. Normalement : CHAMBORD !

    450px-France_Loir-et-Cher_Chambord_Chateau_panorama



    3409020_village_marathonArrivée vers 16h00 à La Rochelle. Visite du Village Marathon et retrait de mon dossard à l'espace Encan. Au fait, mon numéro est le

    2381


    Ca sans mauvais pour être dans le 3e sas de 1000 partants. Avec un tel numéro, je vais me retrouver dans le gros du peloton, dans le 4e sas. J'aurais donc au minimum 2000 coureurs devant moi ! Ca fait beaucoup pour remonter tout le monde ! :-)

    product-754355


    Installation dans notre hôtel (Hôtel CITOTEL LE SAVARY), très bien situé dans la ville : nous sommes à côté du parc Franck Delmas, à 500 m de la mer, à 1,4 km de l'arrivée et à 2 km du départ.

    Ensuite, visite de La Rochelle by night et recherche d'un beau resto avec au menu : FRUITS DE MER et ... de l'eau, pas de vin tout de même !




    SAMEDI :
    08gambette
    Dernier entraînement avant le Jour J.

    Pour sa 4° édition, ce footing convivial et festif, ouvert à toutes et tous, sans aucune inscription au préalable, vous permettra de découvrir ou redécouvrir tout le charme de la ville de La Rochelle à travers un parcours de 4 km autour du Vieux Port.

    J'ai donc rendez-vous avec Fany à 10h, à côté de l’Espace Encan, pour chauffer nos gambettes ! Je dois en fait courir 20' en endurance et faire 1/2 km en allure marathon : c'est dans mes cordes et correspondra à ces 4 km.



    Après-midi, visite de l'île de Ré !

    800px-Pont_île_de_Ré04
    250px-Ile-de-Re_vue_du_ciel400px-Carte-ile-de-re



    DIMANCHE :

    9h00 : jogging matinal de 42,195 km

    Ensuite, plusieurs solutions s'offrent à nous :
    - Hôpital Saint-Louis, Rue du Dr Schweitzer, 17019 La Rochelle Cedex 1 (c'est le plus proche) et une bonne transfusion de glucose; ou un opération du genou, voir une amputation !
    -OU un retour de suite à l'hôtel car je râle de n'avoir pas su descendre sous les 2h30 de course et ça me fait ch...
    - Ou alors je me goinfre avec Fany des huîtres reçues à l'arrivée et direction une "baraque à frite" (il n'y a pas de friterie là-bas !) pour une bonne grosse frite tartare avec .... fricadelle bien sûr !

    L'après-midi : on profitera de la ville !

    couchers-de-soleil-ports-la-rochelle-france-1339857384-1089903

    couchers-de-soleil-plages-autres-mers-et-plages-la-rochelle-france-571100116-762999illuminations-ports-la-rochelle-france-5996515155-879805places-la-rochelle-france-1872674823-729421



    LUNDI :

    Retour en Belgique quand ... on se lèvera !






    Un grand merci aussi à tous pour vos encouragements et vos conseils ! Jonathan, Virginie, Anthony, Gautier, Vincent alias Halle, Laurent, Jean-Marie, Alain, Mickaël, ... si j'arrive aux huîtres, je les mangerai en pensant à vous !

    123gifs010y


    A lundi soir !
  • Marathon : J - 5

    Pour me mettre l'eau à la bouche ou plutôt des fourmis dans les jambes ! Vivement dimanche, je "suis chaud boulette" !

    dyn004_original_108_140_gif_2568700_074b875f39d29f6a01155dde174c3180







  • Marathon : J - 6

    Infos sur la course :

    Vue du parcours


    DEPART :

    Le départ : créé en 2001, le double départ permet de franchir la ligne plus rapidement et sans piétinement. Les 2 pelotons (5 200 coureurs quai Maubec et 2 700 quai Louis Prunier) se rejoignent après 3,1 km de course. Il va en avoir du monde !!!!

    08departmaub

    Quai Maubec :

    Ce départ concerne les séniors et les vétérans I hommes, c'est à dire les coureurs nés en 1961 ou après.
    Il y a 4 sas, le 1er de 200 coureurs,le 2nd de 800, le 3ème de 1000 (j'espère que c'est le mien !) et le 4ème pour le reste du peloton.




    08departprun










    Quai Louis Prunier :
    Ce départ concerne les féminines, accompagnées de vétérans II, vétérans III, et vétérans IV (c'est à dire les hommes nés en 1960 ou avant).
    Il y a également 3 sas différents :le 1er de 100 coureurs, le 2nd de 400 et le 3ème pour le reste du peloton.





    meneurs1

    Nouveauté 2008, 5 meneurs d’allure Asics (et non 4) rythmeront la cadence des marathoniens souhaitant courir en 3h / 3h15 / 3h30 / 3h45 / 4h ( à moi de prendra la bonne couleur ! :-)
    Peacemakers confirmés et « attentionnés », ils seront facilement repérables avec les manches à air de couleur. Ils partiront tous de l’aire de départ situé sur le Quai Maubec mais après 3 km 100, il y aura jonction avec le départ Quai Louis Prunier. Concurrent(e)s du départ Quai Louis Prunier, restez attentifs à votre chrono pour rejoindre le point commun de rencontre : Rond Point av Maréchal Juin.

  • Marathon : J - 7

    Dans une semaine, jour pour jour, je serai en train de courir le marathon de La Rochelle !

    08ptaffichetourisme2

    2tourslanuit_tourisme1logo


    C'est un défi que je me suis lancé assez tôt dans la saison (en allant regarder celui de Luxembourg, je me suis dit : "pourquoi pas moi ?") mais je savais que je naurais que 8 semaines pour préparer ces 42,195 km. J'ai choisi ce marathon tardif pour ne pas perturber les dernières courses de VTT et par la même occasion, je pouvais "pendre" le vélo tout en restant actif physiquement et préparer une saison 2009 en CAP.

    Si mes 8 semaines d'entraînement ne se sont finalement pas trop mal déroulées (sauf un genou gauche qui m'a bien rappelé que j'ai joué au foot et qui me montre qu'il est toujours en mauvais état = ligament croisé détendu malgré une opération), je suis assez serein et pense être prêt à affronter ces 42,195 km, à vivre pleinement cet effort qui demandera d'être bien physiquement mais surtout moralement ! Cela sera un travail sur moi-même comme je les aime !

    Sur le coup de 9h00, mes ambitions étant à la baisse avec ce foutu genou (tous les assouplissements du monde et les fameux éducatifs de course ne peuvent en aucun cas y changer !) , je partirai avec comme seul but, la ligne d'arrivée !!!

    07arriv



    Au niveau de l'entraînement, si les 6 premières semaines ont été un peu chargées (57 km et 4h55' en moyenne par semaine), la semaine 7 et surtout la 8 sont beaucoup plus tranquilles. J'irai encore courir un peu cette semaine 3 x avec max. 45' pour être le plus frais possible pour dimanche. Ces derniers temps, je suis allé courir avec Gilles et Geoffray, c'était beaucoup plus sympa et encourageant avec eux ! Je tenais à les remercier de vive .. écriture !
    Demain, présentation du parcours !

  • Allez Rémy !

    Une des dernières de Rémy Gaillard qui s'essaie au saut à ski ...UNIQUE !

  • Saison Route et duathlon 2008 : récapitulatif.

    Je n'ai finalement fait que 5 courses sur route, 4 duathlons vert et 1 raid en 2008. En 2009, j'irai sans doute m'amuser un peu plus dans ces disciplines ! J'ai remporté un duathlon récemment, celui de Braine-le-Conte (11/11)


    ROUTE : mes courses

    dyn008_original_465_625_jpeg_2618983_3f53ce2d832e13553347f6e7cc6b2ae123/07 Critérium de Gérouville (Ardenne-Gaume) (35 x 1 km)
    6e

    03/08 CLM à Sainte-Marie sur/Semois (52 km)
    10e

    05/08 Course Ardenne-Gaume à Robelmont (66 km)
    18e

    26/08 Course Ardenne-Gaume à Meix-devant-Virton (63 km)
    25e

    27/09 Course Ardenne-Gaume à Harnoncourt (78 km)
    18e

    Classement général final (18-40 ans)
    dyn001_original_320_70_jpeg_2618983_85bc674967e09d120fed083598e6558e
    109e









    DUATHLONS-RAIDS : mes courses



    JUNIORS-ELITE-MASTERS-TEIL1--20-137-20/01 Duathlon vert de Belvaux (GDL) (3,3/13,2/1,1 km)
    7e

    17/02 Duathlon vert de Bambëch (GDL) (2,2/13/1,1 km)
    8e

    26/04 X-Free Duathlon Offroad Hollenfels (GDL) (6/25/3 km)
    3e

    30/08 RBKC Challenge Laroche (6 km kayak/9,1 km CAP/37 km VTT)

    2e par équipe de 3 (3e scratch)


    11/11 Duathlon vert de Braine-le-Conte (5/20/0,5 km)
    1er
    Classement général final du X-Free Duathlon Off Road Series 2008
    10e



    Et bien voilà, je vous ai présenté tous ce que j'ai fait en 2008 ! Pour résumer le tout, cela me fait 69 courses (29 CAP, 30 VTT, 5 routes, 4 duathlons et 1 raid) auxquelles il faudra ajouter le marathon de La Rochelle du 30/11. J'ai participé aussi à 7 randos VTT (2 x Bellefontaine, Prouvy, Harinsart, Habay, Sierk-les-Bains et Rodange) ainsi qu'à une cyclo randonnée (Bertrix).

    Sur ces 69 courses, j'en ai remporté 23 et j'ai terminé 41 x sur le podium ! Je remporte aussi 4 challenges !

    Finalement, moi qui pensais n'avoir pas fait grand chose cette année .... c'est tout de même pas mal ! Pour 2009 ? Je ne pense pas ralentir !:-) Je suis même déjà entrain de me faire un beau petit calendrier, assez varié pour tout vous dire ... à suivre.

  • Biathlon de la Houssière, à Braine-le-Conte.

    C'est un peu par hasard, en "surfant" sur le net, que j'ai découvert cette course qui en est à sa 2e année d'existence. L'année dernière, il y a avait 56 partants.

    Je ne comptais rien faire ce mardi en préparation pour le marathon mais les distances proposées me plaisaient bien : 5 km CAP - 20 km VTT - 0,5 km CAP. Mais lors de ma sortie à pied de dimanche (2h), j'ai commencé à ressentir une vive douleur au niveau du genou gauche. (lig. lat. interne ?). j'ai terminé la séance avec le moral dans les baskets. Le lundi, je devais aller courir 1h15' mais, j'ai préféré faire l'impasse. J'ai même pensé à aller chez le médecin bien que la douleur n'était plus sensible. J'ai hésité à aller à Braine mais, comme je m'étais pré-inscrit et surtout que je devais y aller avec Jonathan (mon frère), je me suis dit "On verra, je fais la course et si ça ne va pas, j'abandonne et direction le médecin dès ce mercredi matin".

    HPIM4914Levé à 6h30, petit-déjeuner et direction Namur (Bouge) pour aller chercher Jonathan. Il fait super mauvais : ce n'est que pluie et vent !

    Mais en arrivant près de Charleroi, on voit au loin un ciel bleu et bien ce ciel, il était pour nous ! Un peu après être passé devant le plan incliné de Roncquières (je suis toujours en admiration pour cette construction !), nous sommes arrivés sur le site de la course (Domaine Mon Plaisir) vers 9h05', on constate qu'il y a bien du vent mais, le ciel est bleu ! On va donc courir sans la pluie, moralement, ça fait du bien.

    Après un passage où vous savez, je vais m'habiller car Jo a pris mes dossards. Je vais rouler 10' en vtt pour m'échauffer un peu et voir comment le genou se comporte. Tout va bien jusque-là mais, les chemins de la très belle forêt de la Houssière semblent assez gras !
    HPIM4894

    En allant rouler, je croise toute la famille Hoyaux et les Reds Bikers ! Arnaud, son frère Geoffray ainsi que Quentin Peter (les 2 derniers, des minimes !), feront également la course.
    Je vais placer le vtt dans le parc et je suis allé courir 5' : le genou ne me fait plus rien du tout !? Après un petit briefing, direction la ligne de départ où 89 duathlètes (avec moi !) s'étaient réunis. Là, un coureur, dont le visage me disait quelque chose, vient vers moi et me dit : "tu es Cédric Moyen ?" Il se présente et puis TILT ! C'était Eddy Dupont. Il jouait au foot à Libin dans les années 80-85 mais j'étais dans la catégorie inférieure. Il m'a reconnu grâce ... à mon blog ! Cool !

    Dès le signal du départ donné, je suis parti prudemment. Je suis ici avant tout pour m'amuser et voir l'état de mon genou. J'avais pensé utiliser mes chaussures de trail mais j'ai finalement choisi mes Asics Nimbus 9 + semelles. Après un passage très boueux, vers le 2e km, le parcours est devenu plus roulant. J'ai commencé à accélérer et ai doublé plusieurs coureurs. Je ne sais pas du tout où j'en étais. Il y a peu d'écart avec ceux devant moi. Seul l'ancien "footeux" de Libin, Eddy, avait pris la poudre d'escampette. Je termine ces 5 km en 19'10", aux alentours de 8-9e place. Ma douleur au genou ne s'est toujours pas réveillée !

    Une minute plus tard, j'étais sur le vélo pour ces 20 km en une seule boucle. Si en CAP, je tentais d'éviter les grosses flaques de boue et d'eau, en vtt, je passe à travers tout ! En 3 km, je suis passé en ... 2e position ! En fait, je vais dépasser Eddy qui est plus un spécialiste de la CAP que du vtt (:-), et je suis juste derrière un triathlète, Miguel Janssens (c'est aussi l'entraîneur des adultes au club de traithlon "TITAN Nivelles". Je pense même qu'il a fait une fois ... l'Ironman d' Hawaï !). Je vois de suite que je n'ai pas du tout les mêmes cuisses que lors de la saison des courses mais, j'arrive à suivre quand même pas trop difficilement. Après 1 km derrière lui, je savais comment il roulait et comment le battre ! Encore faut-il que j'en sois capable !

    Il roulait très fort dans les parties roulantes et avait un peu plus de mal dans les portions techniques et boueuses. En fait, il ne voulait pas rouler avec moi, il voulait partir devant. Je lui ai donc laissé quelques mètres tout en gérant un peu cet écart.

    Mais dans un faux-plat descendant, j'ai commencé à avoir des ennuis mécaniques avec mon vtt : la chaîne sautait tout le temps sur les pignons, impossible de pousser ! Là, je me suis dit que c'était fini. Heureusement, j'ai retrouvé quelques centaines de mètres par après, un dent qui voulait bien accepter la chaîne ! Je suis de suite revenu sur lui dans une portion grasse. J'ai commencé à prendre des relais mais dès qu'il passait, il poussait plus fort et commençait à me faire mal. Ce fut le cas sur une portion de route où de nouveau, il m'a pris 20 m !
    Ca commençait un peu à m'énerver de jouer le yo-yo et dès que je suis revenu sur lui, j'ai repris les devants. J'ai poussé un peu plus fort et à mon tour, je lui ai pris 20 m. Il est revenu car je ne forçais pas. Je vais jouer à ce petit jeu 2 ou 3 fois avant de décider, après environ 55' de course (CAP et VTT), de ne plus lui permettre de revenir. Je suis donc parti seul en tête et c'est mètre par mètre, que mon avance s'est formée. Il s'accrochait très bien mais j'avais vu que j'étais plus fort que lui dans les zones très boueuses et que je pouvais limiter ses rapprochements dans les parties roulantes.

    HPIM4898HPIM4896


    J'ai bouclé ces 20 km en un peu moins de 59'. Je rentre dans le parc fermé, pose le vélo, enlève le casque et décide de courir avec mes chaussures vtt. En sortant en course à pied du parc, Miguel Janssens rentrait en vélo ! J'ai pu donc lui prendre environ 30" ! Mais bon, il ne me restait plus qu'un petit 500 m à faire en courant et mon avance était trop importante. J'ai savouré calmement ces derniers mètres à pied pour remporter ce duathlon, ce biathlon pardon, en un temps de 1h21'31" ! Mon adversaire coriace d'un jour termine finalement à 22" de moi. Je ne peux qu'être satisfait de cette victoire car je ne m'étais absolument pas entraîné pour cette course. J'espérais juste me faire plaisir sans me mettre un objectif de classement. Je me suis pris au jeu dès que j'ai vu que j'étais en tête après 3 km de vélo ! Autre satisfaction : je n'ai absolument rien ressenti au genou ! C'est vraiment trop bizarre et je vais tout de même aller chez un médecin cette semaine car je tiens avant tout à participer au marathon de La Rochelle et de le terminer, bien sûr.

    Classement :

    1. Moyen Cédric 1h21'31"
    2. Miguel Janssens 1h21'53"
    3. Michel Bajorek 1h24'12"
    4. Arnaud Hoyaux 1h25'52"
    11. Geoffray Hoyaux 1h33'39"
    17e Eddy Dupont 1h36'01"
    23e Quentin Peter 1h39'05"
    33e Moyen Jonathan 1h47'15"
    89e Il va arriver ....


    HPIM4895HPIM489748994918

    Quelques photos de Jo : 1. Arrivée en VTT; 2. Départ pour les derniers 500 m; 3. A 30 m de l'arrivée ! Quelle aisance !
    Malgré le fait qu'il portait ces maillots qu'il faudrait plutôt brûler :-), Jo a fait une belle course car il ne fait plus grand chose en matière de sports. Il n'avait plus couru depuis ... plus d' 1 mois et demi ! Il a aussi des pépins à un genou. (Quelle famille !)



    J'allais oublié : je viens de participer, et Jonathan en dit de même, au plus beau parcours de duathlon qui m'a été permis de faire ! Le parcours VTT, en une seul boucle, est magnifique, ludique sans être trop physique. Le bois de La Houssière vaut vraiment la peine d'être découvert à pied ou en vélo ! Merci aux organisateurs, aux bénévoles, je serai sans doute de la partie l'année prochaine mais je reviendrai ... plus fort !