• Saison VTT 2008 : récapitulatif.

    J'ai participé, en 2008, à 30 courses VTT avec au final, 9 victoires et un titre de champion de Wallonie, 19 podiums, 23 top 4 et 27 top 9 !

    J' ai remporté aussi 3 challenges : le X-Free VTT trophy, le Trophée des Jeunes Vététistes (TJV) en M1 et la Visa Wallonia Cup en M1.

    MES COURSES 2008
    Photo 291_2
    01/03 MALONNE XC
    3e (M1)

    16/03 DINANT xc Visa Cup 1 + X-Free 1
    4e (M1)

    22/03 VAUX-S-SURE xc TJV 2
    1er (M1)

    30/03 WATRONVILLE (Fra) xc Coupe Lorraine
    2e (M1)

    06/04 BERTRIX xc Bénélux Cup + TJV 3
    9e (M1)

    14/04 GIVET (Fra) xc
    2e (M1)



    21/04 LAMORTEAU VAL 45 km
    1er

    27/04 HOLLENFELS (GDL) xc X-Free 2
    4e

    04/05 EUPEN xc Visa Cup 2
    4e (M1) +CHAMPION DE WALLONIE MASTER 1

    11/05 VIREUX-A. (Fra) xc Coupe de Champagne-Ardenne
    1er (M1)

    25/05 LA CALAMINE xc VOR 1
    Abandon (crevaison)

    01/06 CHIMAY xc Visa Cup 3 + TJV 4
    6e (M1)

    P1010582_2

    08/06 VAUX-NOVILLE VAL 45 km
    1er

    15/06 STRAINCHAMPS VAL 45 km
    1er

    21/06 HABAY xc 45 km X-free 3
    2e

    29/06 TILLET VAL 45 km
    3e

    05/07 THIONVILLE (Fra) xc 2h/2 en ville
    1er

    13/07 MALMEDY xc championnat de Belgique
    Abandon (crevaison)

    20/07 RULLES chrono 60 km
    Abandon (crevaison)

    27/07 HABAY xc Bénélux Cup + TJV 5
    6e (M1)



    03/08 SENOMCHAMPS VAL 45 km
    2e

    10/08 GOMZEE-ANDOUMONT Chrono 55 km
    4e (M1)

    15/08 SENOMCHAMPS xc Visa Cup 4 + TJV 6
    3e (M1)

    24/08 CHANTEMELLE VAL 30 km
    1er

    06/09 BOUILLON CLM 9 km
    4e

    07/06 BOUILLON Chrono 46 km + X-free 5
    2e


    14/09 BEAURAING xc TJV 7
    1er (M1)

    21/09 HOLLANGE Chrono 68 km
    3e

    28/09 BERTOGNE Chrono 57 km + X-free 6
    2e

    05/10 MALONNE Visa Cup 5 = TJV 8
    1er (M1)










    CHALLENGES :



    dyn007_original_320_124_jpeg_2618983_685b4ca49a102aa577b61aa91ef70083X-Free VTT trophy
    1er




    dyn009_original_320_52_jpeg_2618983_188f610016b66bbeff7f4c08f8302311Trophée des Jeunes Vététistes
    1er (M1)




    FCWBLa Visa Wallonia Cup
    1er (M1)





    VAL-LogoVtt Allure Libre Noir = 45 km
    11e (5 courses sur 19)




    beneluxcup_defBénélux Cup
    61e (2 courses sur 8)
  • Préparation marathon : S 2

    running2Mardi :
    séance endurance de 1h15 à 70-75 % FCM =
    • 1h15'50" / 14,5 km / FC : 137-151 (74 % - 81 %)

    Mercredi :
    30' endurance, puis 2 x 10' à 80-85 % de ma FCM avec 3' de récupération. Terminer par 10' en endurance. =
    • 1h10'00" / 13,65 km / FC : 143-163 (77 - 88 %) :
    30'26" à 137-147 (74-79 %) // 10'01' à 152-157 (82-84 %) // récup. 3'01" 134 (72 %) // 10'01" 152-163 (82-88 %) // 16'31" 143 (77 %)


    Vendredi :
    20' en endurance + 8 x 3' à 85-90 % avec 1'30" récup. + 10' endurance =
    • 1h10'03" / 13,8 km / 147-167 (80 % - 90 %) :
    endurance 21'01', 137-147 (74%-79%) / 8 x 3 ' avec toutes les exercices entre 85 et 90 % / récupération 14'10" à une Fc moy de 140 (75 %)


    Samedi:
    • VTT : 2h35'36' 45 km 136-166 (73-89 %)

    Dimanche :
    1h40 à 70-75 %=
    • 1h40'02" / 19,4 km / 142-161 (76 - 87 %)
    Endurance 53'38", 10 km à 136-151 (73-81 %) // Travail allure marathon sur 7 km (sur le parcours de l'allure libre d'Habay) FC : 149-161 (80-87 %) // Récupér. : 14'25" à 146 (78 %)



    La deuxième semaine de préparation s'est terminée et j'espère que je suis dans le bon car je me sens de mieux en mieux dans mes chaussures même si une cloche est réapparue ce dimanche. La durée des entraînement ne m'ennuie plus du tout !
    Si Lundi et Mercredi, j'ai essentiellement couru sur la route, la séance de Vendredi, je l'ai fait sur des chemins. Les sensations ont été très bonnes ce jour-là !
    Dimanche, j'ai voulu profiter de l'allure libre d'Habay pour m'initier à mon allure marathon. En effet, comme tous les km étaient indiqués, c'était l'occasion. J'ai fait cet exercice avec Vincent qui s'est "sacrifié" pour rester avec moi, tout en oubliant la course. Merci ! Mais malgré le fait que le rythme était assez relax (on a fait que de parler !), tous les km ont été fait un peu trop vite. J'ai fait environ 50-50 au niveau route-chemin.

    Bon, je vous laisse car la S 3 commence dès ce lundi : c'est reparti !

  • VTT à Rodange : 12e rando autour du Tëtelbierg

    aarchéologieTwpePour débuter, un peu de connaissance générale :
    le « Tetelbierg » , située à 399 m d'altitude, est un grand Oppidum celte d'abord (du latin n. oppidum, pl. oppida : lieu élevé, fortification), Vicus gallo-romain ensuite. C'est le lieu de fouille le plus important du Luxembourg. Cet espace fortifié était entouré au 1er siècle de notre ère de remparts de presque 3 kilomètres de longueur. On peut visiter les trouvailles les plus précieuses au musée national.

    A l'époque des Celtes, le Tëtelbierg jouait un rôle primordial. Sur l'éperon rocheux qui domine la vallée de la Chiers un oppidum important fut érigé au 1er siècle av. J.C.
    Les fouilles réalisées au cours des dernières années témoignent du rôle clef que joue l’oppidum dans le territoire des Trévires, véritable plaque tournante, dans la vie politique et économique. On peut encore distinguer aujourd'hui avec précision les vestiges de fortifications et du murus gallicus.

    ffotoensembleVous aurez compris que ce samedi, je suis allé rouler à cette rando dont le rendez-vous se situait au terrain de foot de Rodange (GDL) à 3 km d'Athus.  Pour Vincent, je n'ai pas reçu à temps le tampon du ministère belge et luxembourgeois, afin d'officialiser mon mot d'excuse qui lui aurait permis de prendre congé à son boulot ! Pardon Vincent !

    J'ai démarré sur le coup de 10h00 pour les 45 km. Il faisait assez froid et nous étions dans le brouillard. Je suis parti avec les vestes d'hiver et après 15', on l'a regretté. En plus, le brouillard s'est dissipé pour me faire voir un magnifique soleil.

    Après être passé assez vite au "Fond-de-Gras" (un parc industriel et ferroviarie qui rétrace l'histoire industrielle de la vallée de la Chiers)(photo de gauche), nous avons emprunté des chemins et singeltracks très plaisants dans des forêts de feuillus splendides.

    Comme je suis parti sans bidon, le 1er ravito nous a fait du bien. Je suis  passé ensuite non loin de Niederkorn, Differdange, Oberkorn, Belvaux où nous avons roulé 400 m sur le parcours du duathlon vert de la même ville qui se déroule chaque année début mars. Nous avons ensuite rouler sur la frontière franco-luxembourgeoise, passer non loin de Vesquenhof et nous sommes revenus au ravito (2e ravitaillement).

    30' plus tard, et après 2h35' de vtt, nous étions de retour. Pour nous, il y avait plus que 45 km car on a tout de même bien roulé !

    Et comment c'était me direz-vous ? Et bien, sans hésiter, je peux vous dire que c'était le plus beau parcours sur lequel j'ai roulé cette année ! Des km et des km de singletracks toujours très ludiques, un décors et une nature magnifiques (il faisait beau aussi !), 1 km de route à tout cassé, aucun village traversé, ... je me suis régalé ce samedi ! A part le fléchage , tout était parfait ! A noter sans aucun doute dans vos agendas 2009 pour les vrais amoureux de VTT !
    Il n'y avait pas de petite bouteille de champagne à l'inscription (sorry Jonathan), mais à l'arrivée, une bonne soupe était offerte aux bikers.

    Picture-019giele-botter10
  • Allure Libre de Nafraiture (12/10)

    dyn005_original_200_100_gif_2618983_2952d3a27b34db0ccbdaa89a7e592ff5134px-Vresse-sur-Semois_Namur_Belgium_MapCe dimanche, je me suis rendu dans la province de Namur, dans le petit village de Nafraiture dans la commune de Vresse-sur-Semois, pour la 19e et dernière manche du challenge des allures libres d'Ardenne.
    J'étais déjà venu dans ce village en 2003 ou 2004 pour une course vtt de 2h par équipe de 2 ou en individuel. Le parcours faisait 2,5 km et j'avais remporté la course tant en individuel, qu'au scratch. !

    Mon seul but aujourd'hui était de ... courir. Evidemment, si je pouvais remporter ma 9e course du challenge et ainsi comptabiliser le max de points au final, je n'allais pas m'en priver.
    Arrivé sur les lieux vers 15h45 (course à 16h30), le temps de m'inscrire, de m'habiller et de me "taper" les pieds, j'étais parti pour le repérage de la boucle de 5 km. Les 2,5 premiers km étaient ... les mêmes que la course VTT !!! Je me souvenais du parcours mais à pied, il est beaucoup plus costaud : c'est une alternance de montée-descente ! Juste après le 1er km, il y a une portion de 700 m de chemin de terre, souvent en dévers ! Pas pour moi ce passage ! Un peu après le 2e km, on revient au village sur de la route mais au lieu d'aller au centre, on nous faisait prendre une route à gauche, de nouveau très pentue. On redescend et on arrivait au 3e km. Une nouvelle côte sur route et l'on prenait à droite, dans une sorte de chemin campagnard, entre des champs de maïs. On retrouvait une route et on arrivait au km 4. La suite était un long faux-plat descendant d' 1 km qui nous faisait revenir au centre du village pour l'arrivée.

    athletisme-20201Lors de cet échauffement, j'ai forcé un peu de trop car je ne voulais pas arriver en retard pour le départ. J'aurais bien voulu le faire en endurance, mais le dénivelé et le fait que j'ai du accélérer le train pour revenir à temps, ne m'ont pas permis de respecter ma FC d'endurance.

    Sur la ligne de départ, je retrouve les habitués du challenge dont Laurent Martin. Dès le signal du départ de la course, je me place devant mais après 50 m, c'était déjà une bosse sur route et là, j'ai reculé un peu. Au sommet, je relance et reviens sur les hommes de tête. Je vais même me placer en tête, à côté de Hendrik De Bondt (facile vainqueur du 10 km). Mais après 1 km, c'était la partie plus délicate pour mes genoux. J'ai ralenti et je me suis fait passer par un étonnant Vincent Laurent, un coureur que j'ai toujours battu et qui est second au général en Sénior Hommes. 2 autres coureurs du 10 km vont me passer également. A la bifurcation des 2 distances, on revient sur un chemin plus large et plus régulier même pour le 5 km, il montait durant 400 m. A l'entame de ce chemin, j'avais 10 m de retard sur V. Laurent et juste derrière moi, il y avait encore 3 coureurs du court !

    Je voyais bien que j'ai plus les jambes et le rythme des autres courses mais je devais me bouger car je pouvais vraiment envisager la victoire aujourd'hui. Dans la côte, je reviens à hauteur de L. Vincent. Je m'étonne qu'il tient ainsi le rythme car on lâche un peu les poursuivants. Au km 2, il restait 50 m d'ascension et là, j'ai voulu le tester : j'ai levé les genoux et accéléré ! Dans le village, en reprenantla côte sur route, je constate les dégâts : il a bien craqué et il était donc bien à bloc. Il a été rattrapé par Christophe Hetesi mais, ils sont à 15"-20". trophees (22)Je vais donc gérer la suite. Toute les côtes, je vais les monter tranquille et je tentais de relancer au sommet. Au km 4, je constate qu'il y a 2 coureurs à 20" : Ch. Hetesi et un jeune. Mon avance n'est pas énorme mais il restait 1 km en descente sur route, pas de quoi paniquer. Même si je ne suis jamais arrivé à trouver un bon rythme, et ce, durant toute la course, je suis parvenu tout de même à remporter cette course en 20'32".

    C'est sans aucun doute ma course la plus lente (14,6 km/h !) de l'année ! J'avais pensé la faire 1' plus rapidement. Enfin, l'essentiel est là : j'ai ma 9e victoire scratch et donc évidemment, ma 9e victoire en SH ! Cela me permet de remporter le challenge des allures libres d'Ardenne avec le maximum de points car seules les 9 meilleurs courses étaient comptabilisées. A noter le beau retour et la 4e place (2e SH) de Laurent M. ! C'est avec lui d'ailleurs que je suis allé faire de nouveau le parcours des 5 km en décrassage. Cette foi-ci, j'ai respecter mes FC, mais je ne vous dit le rythme ....

    CLASSEMENTS Nafraiture


    CLASSEMENT GENERAL FINAL Challenge des Ardennes


    Je vois bien qu'il n'est pas bon de venir faire des courses car je n'arrive pas trop à respecter mes FC. J'irai bien à Habay ce dimanche (allure libre de Gaume), mais je ne ferai de course. Je partirai de Rulles et j'irai courir sur le parcours tranquillement pour faire ma sortie longue en endurance.

  • Préparation marathon : S 1

    running2

    Ma première semaine de préparation ( en 8 semaines ) pour le marathon de la Rochelle vient de se terminer. Pour rappel, je suis un plan d'entraînement conçu par le magazine "Jogging International" (Objectif 3h30), programme que j'ai un peu corrigé pour correspondre un peu mieux à mes capacités (FC) et mes disponibilités. (4 séances/semaine à placer un peu comme je veux).



    Mardi :
    séance endurance de 1h à 70-75 % FCM =
    • 1h02'29" / 11,5 km / FC : 138-154 (74 % - 83 %)

    La séance s'est bien déroulée. J'ai pu tester mes nouvelles semelles que Gilles m'a conçu pour un meilleur amorti : PODOSYS
    J'avais un peu peur parce que je n'avais pas pu courir en septembre à cause de ma blessure à la cuisse droite. Et ce lundi, miracle : plus aucune douleur ! J'ai le feu vert ....

    Mercredi :
    séance de VMA : 20' endurance, puis 8 x 2' à 85-90 % de ma FCM avec 1' de récupération en endurance. Terminer par 10' en endurance. =
    • 56'35" / 11,5 km / FC : 144-169 (77 % - 91 %) :
    20'01" à 130-140 (70-75 %) // 9 x 2' avec 1ère à 150-156 et la 9e à 158-165 // récupération : 10'15" à 140 FC moy. (75 %)


    Cela faisait longtemps que je n'avais plus fait de séance spécifique. Avec cet entraînement et étant donné que je m'entraîne uniquement sur la route (je pense que c'est le mieux pour un marathon sur route), mes cuisses m'ont bien montré, par la suite, que je n'étais pas ou plus trop habitué à ce type d'effort ! :-)

    Vendredi :
    Sortie longue 1h30 en endurance (1 heure en endurance, puis 15' à 80 %, puis 15' en endurance) =
    • 1h30'03" / 17,15 km / 137-155 (74 % - 83 %) :
    endurance 1h00', 133-145 (72%-78%), 11,15 km / 15'01" à 151-155 (81 %-83%), 3,25 km / récupération 15'02" à une Fc moy de 139 (75 %), 2,75 km


    Voici les séances qui me font le plus peur : les sorties longues. Chaque semaine, j'aurai 10' à courir en plus. En respectant la FC, je suis assez à l'aise car d'habitude, je cours 1 km/h plus vite. A la fin de la séance, j'ai observé un peu les dégâts : des cloches sont apparues (pied droit) et j'avais de nouveau mal au cuisses (normale ça !). Ce qui n'est pas mal, c'est que malgré le travail sur route, je ne ressens, pour l'instant, absolument rien aux mollets ou tendons d'Achille. Le samedi, j'avais déjà récupéré et les jambes étaient en état pour le dimanche !

    Dimanche :
    1h15' en endurance à 70-75 % FCM =
    • Allure libre de Nafraiture (voir article suivant) 1h21'16" en 3 x 5 km : échauffement-course-décrassage

    Je n'ai pas vraiment suivi l'objectif de la sortie prévue. Je pensais pouvoir faire le tour d'échauffement et récupération très calmement en respectant mes FC d'endurance, mais j'ai été trop haut, surtout lors de l'échauffement. Après la séance et ce, malgré le tape, les cloches apparues le vendredi se sont agravées. Donc : Compeed !

  • VTT à Malonne : les finales wallonnes !

    dyn008_original_320_52_jpeg_2618983_383f8a5dc6e1f1ad7bfaf857c8c19396Ce dimanche 05 octobre, à Malonne (5 km de Namur), se disputaient les finales des challenges T.J.V. et de la Visa Wallonia Cup.

    Si le TJV était à 99 % dans la poche, celui de la Wallonia Cup était très incertain d'autant plus que j'ai appris, le samedi, que les points comptaient double lors de cette dernière course ! Je pouvais, dès lors, toujours être battu par l'un de mes 2 adversaires mais, je devais terminer juste derrière ...

    Si je ne me suis pas entraîné de la meilleure façon qui soit pour préparer cet événement (je n'ai fait, cette semaine, qu'une sortie route de 2h sous la pluie vendredi, et samedi, 55' de route avant de crevé et de devoir revenir en "taxi" !). Mais dans la tête, j'étais très motivé à me battre pour remporter ce challenge.

    Arrivé avec Fany vers 14h05, en m'inscrivant, je constate de suite qu'il n' y a pas de beau monde en Master 1. Le flamand Kurt Korbeels, 2e de la Visa Cup, est absent ! C'est parfait pour moi, je n'ai plus qu'un seul coureur à suivre donc de près, c'est Emmanuel Brouns qui lui, est bien présent au même titre que Alex Baude, Steve Guillaume, ....

    Les conditions météos sont désastreuses un peu partout mais ici, il ne pleut plus depuis un petit temps. Il y a beaucoup de vent mais on va pouvoir s'échauffer au sec sur la route. Je décide tout de même de repérer la fin du parcours car on m'a appris que c'était quasi le même parcours qu'au mois de mars, en plus court encore. Le terrain n'est pas si gras que cela, mais ça glisse très fort et il faudra donc être très prudent. En plus, il y a beaucoup de pierres qui sortent de terre, il faudra donc être en plus très propre. Pour ma part, j'avais prévu le coup, j'avais 2 roues arrières et une roue avant de rechange en cas de pépins.



    Jonathan arrive vers 14h50 et je lui donne les roues. Le départ est décalé de 15' pour pouvoir faire les remises des prix des courses précédentes. C'est donc vers 15h20' que mon départ a eu lieu !

    De suite, je prends les choses en mains et me place en tête. Dans la première descente, j'entends derrière moi un pneu qui vient d'explosé ! je jette un coup d'oeil : c'est Alex qui a encore crevé comme à Beauraing ! Il a vraiment la poisse ces derniers temps en xc !
    Je suis toujours devant mais je ne suis pas trop a l'aise car je découvre le parcours et effectivement, il est glissant. dans la grosse descente du parcours, St. Guillaume me passe. Dans une montée suivante, c'est E. Brouns qui me double. Mais lui, je ne dois pas le laisser partir : je repasse St. Guillaume et je me mets dans la roue d' Emmanuel pour l'observer. En 1 km, j'avais élaboré ma tactique !!!

    bikers 011


    Juste avant le passage de la ligne d'arrivée et ce, pour la première fois, je repasse en tête car c'est là que je suis le mieux. Il reste à ce moment là, 6 tours ! Derrière nous, le trou est déjà fait et on reverra personne ! Je commence à trouver mes marques dans les descentes et dans les montées. La première, je la monte à pied mais la seconde, après la grosse descente, je tente de la faire en vélo mais, le virage en épingle, en bas de la descente, est très délicat. Le reste se fait en vélo mais à une vitesse très basse car le parcours est très exigeant.



    bikers 020


    Durant plus de 3 tours, E. Brouns va rester dans ma roue mais dans le 4e tour, dans la fameuse seconde bosse, je vais enfin pouvoir la faire en vélo tandis que lui va connaître un petit soucis de vitesse. je vais lui prendre 10". Je n'ai pas voulu faire de suite le forcing car il restait plus de 3 tours, je voulais juste qu'il fasse un gros effort pour revenir. Mais dans la dernière côte, un peu avant l'arrivée, j'ai encore 5 mètres d'avance : je décide de ne pas le laisser rentrer et je relance fortement sur le plat de l'arrivée. Je vais de nouveau lui reprendre 10" !

    Mon avance sur lui va être de maximum 20" et jamais je n'aurai plus. Je savais très bien que s'il était en forme et bien dans la tête, il n'allait rien lâché : il allait se battre jusque la ligne d'arrivée franchie ! Mais j'étais bien également mentalement et de nouveau, assez bon dans ma gestion de l'effort.



    bikers 023bikers 029


    Dans le 5e ou 6e tour, je dépasse St. Guillaume qui est sur le côté : il vient à son tour de crever ! Je me concentre de nouveau pour analyser correctement les trajectoires à prendre et éviter les pièges. Je viens de franchir la ligne pour la 6e fois : j'ai 15" d'avance et il reste une boucle ! Je savais qu'il réalisait des derniers tours de folie mais je n'ai pas accéléré car j'étais confiant, même s'il revenait sur moi. Je me sentais encore fort et prêt à tout lâcher sur la fin.





    Mon avance, au pied de la dernière bosse est d'environ 10". Je savais qu'il montait mieux que moi mais 10", c'est peu pour certain mais dans mon scénario de course, c'était beaucoup ! La côte n'est pas si longue que cela et il aurait du faire une violent effort pour revenir et, je l'aurais attaquer de suite ... Finalement, je vais garder 15 m d'avance au sommet, relancer assez fort pour terminer sans trop de soucis et en savourant la victoire ! Je remporte donc cette course en 1h24' (ma 1ère Visa Wallonia Cup de l'année) et par la même occasion, je gagne le classement final de la Visa Wallonia Cup 2008 en Master 1. C'est mon 3e challenge en poche cette année en VTT avec le TJV et le X-Free VTT Trophy !
    La course a été palpitante jusqu'au bout mais sans Emmanuel, elle aurait été ennuyante ! Je sais que c'est plus facile de dire cela quand on est devant, mais je voulais lui tirer un grand coup de chapeau pour sa saison et surtout, sa progression en 2 ans. C'est l'un coéquipier, Stéphane Rons (Free Bike), qui va profiter des mésaventures des autres pour enlever une très belle 3e place !


    Un tout grand merci à Fany et à Jonathan (photos) pour leur présence le long du circuit. Je sais que cela em... Fany, mais sa présence m'aide beaucoup quoi qu'elle en pense ! Merci aussi à Alain et Alexis Matthys pour le bon verre de "Super des Fagnes" (Alexis a remporté la course Open. Pas mal pour un marathonien !).
    Après la course, c'est 3 podiums sur la plus haute marche qui m'attendaient : victoire de la course, victoire de la Visa Cup (photo) et victoire du TJV.

    Et bien voilà, on peut dire que je termine ma saison vtt 2008 de la meilleure façon qui soit, par une victoire. Je ferai un récapitulatif un peu plus tard sur mes résultats. Pour moi, les courses vtt, s'est terminé. Je ferai peut-être encore une ou deux randos mais il est temps pour moi de me lancer, dès ce mardi, dans la réalisation d'un nouveau gros défi : terminer le marathon (à pied) de La Rochelle le 30 novembre.

    Bientôt les résultats