• Le Tour du monde en vélo !

    banniere

    site2

    Je vous en avais parlé un peu lors du x-free vtt d'Habay : Nicolas Casteels (28 ans) , accompagné de Julien Goubau (24 ans) et Jean-François Krier (25 ans), s'élanceront ce samedi 06/09 du Cinquantenaire à Bruxelles pour une expérience hors du commun et qui me fait rêver : un tour du monde passant par près de 30 pays pour un total de plus de 20.000 km effectués au profit de Mécecin sans Frontières.

    Leur projet, c’est simple : "trois vélos, trois amis, on quitte Bruxelles en septembre 2008 et on y rentre par l’autre coté un an plus tard. Entre temps, il y aura mille rencontres, mille aventures et autant de galères à vivre ensemble."

    Ceux qui désirent les encourager ou même participer, ce n'est-ce qu' un jour avec eux à leur aventure, ils vous rendez-vous le samedi 06 septembre à 10h sur l’esplanade du Cinquantenaire à Bruxelles, départ à 11h tapantes.
    - Il faut un vélo, un équipement adapté à la météo, des bières et donc un casque.
    - Pause pique-nique en cours de route : apportez aussi de quoi survivre.
    - Arrivée à la gare de Namur en fin d’après-midi après 85km sur la selle : le retour peut se faire en train (5€ pour y mettre son vélo).
    - Gonflez vos pneus au maximum autorisé.
    - Si vous avez, prenez de quoi réparer le clou qui pourrait casser sous votre chambre à air.


    D'avance, je leur souhaite une merveilleuse aventure ...

    parcours.jpg-for-web-LARGE

    MSF BIKE WORLD TOUR
    Vous allez pouvoir les suivre sur le site ci-dessus !

  • Course sur route de Meix-Dvt-Virton (26/08)

    121px-Meix-devant-Virton_Luxembourg_Belgium_Mapdyn008_original_320_70_jpeg_2618983_77884e9eb4215a04ce0b355ff63786ee Je me suis rendu ce mardi soir (18h30) à la 32e manche du challenge Ardenne-Gaume route, qui se déroulait à Meix-devant-Virton (en gaumais Minch-duvant-Vèrtan, en wallon Méch-divant-Virton). Au programme : un circuit de 21 km à boucler à 3 reprises.

    J'ai déjà participé à cette épreuve en 2005 où j'avais terminé dans un peloton de 50 coureurs qui s'était disputé la victoire au sprint. Le circuit nous faisait partir du centre du village avant de nous faire prendre la route Virton-Florenville, où nous attendait la première difficulté : une côte de 2,2 km (Route de Gérouville). Nous prenions ensuite à droite pour une descente rendue très piégeuse vu son état : nid-de-poule, ... Arrivé le long de "La Soye", un bon km nous faisait arriver au pied de la 2e difficulté : une côte de 2,5 km, en 2 paliers, qui nous faisait remonter vers Bellefontaine. Après avoir traversé ce village, nous nous dirigions vers le village de Lahage où nous attendait une descente très rapide. A la sortie du village, c'est une route parfaite qui, en faux plat descendant sur plus de 5 km , nous faisait revenir sur la ligne d'arrivée (toujours aussi mal située) à Meix-Dvt-Virton.

    Durant mon échauffement de 20', je croise Yannick et Vincent. Nous serons donc 3 du BC Rulles à être présents ! Sur la ligne de départ, on annonce que nous sommes 64 dans le peloton Amateurs-Masters A. Ils seront 48 dans celui des Masters B et C. (parti quelques minutes après nous).
    Le départ est très, très, calme pour une fois ! Ce n'est qu'au 3/4 de la 1ère côte que la course s'anime mais tout le monde suit. Je me place au milieu du groupe car je sais que dans ce premier tour, les moins forts vont lâcher par l'arrière. A la fin du 1er tour, je vois Yannick, qui en est à sa toute 1ère course sur route, sortir de peloton avec quelques coureurs. Il franchira, devant son fan-club, la ligne en 3e position, mais le problème, c'est qu'il reste 2 tours et encore 42 km ! En moi-même, je me suis dit : "il a pris du vent et il va le regretter dans la prochaine côte !". Le peloton se reforme au pied de la 1ère difficulté et de suite, le rythme va être élevé. Je suis à côté de Vincent qui tient très bien le coup et Yannick est un peu derrière. Je suis assez loin mais j'arrive tout de même à suivre sans me mettre dans le rouge. Mais au sommet, à la relance, je me retourne et je constate les dégâts : il n'y a plus personne ! Yannick a bien "explosé" (c'est en faisant des erreurs que l'on apprend :-) et il a manqué 10 m au sommet à Vincent pour accrocher ! Je les reverrai donc ... après l'arrivée !

    A partir de là, je me suis placé à ma place traditionnelle quand je roule sur route, c'est-à-dire dernier du peloton. Devant, 3 hommes étaient parti mais le peloton n'a pas laissé faire et dans le 3e et dernier tour, au sommet de la 1ère difficulté, ils ont été repris. Il était temps pour moi de mettre un peu dans le rouge. Je suis sorti une première fois dans un groupe de 6 coureurs au pied de la 2e grosse côte. Mais personne ne veut laisser partir. Ca roule vite et ça attaque tout le temps, c'est cool ! Je tente une seconde fois à Bellefontaine mais là, je prends du vent un bon moment et je coince. Je me retrouve en queue de peloton. Mais il fallait que je remonte et je fais l'effort avant et dans la descente de Lahage.

    C'est donc groupé que la victoire devait se jouer. Le sprint a débuté en fait à 5 km de l'arrivé ! Durant tout le faux plat vers Meix, ça roulait à bloc. J'ai bien remonté un peu mais impossible de me placer devant : la route est étroite et il y a eu constamment des vagues m'empêchant de passer sur le côté. Ca frotte très fort ...
    Je termine finalement cette course au sprint dans le peloton, sprint qui a été remporté par Christophe Gillardin, grand animateur de la course, toujours à l'attaque. Sa victoire est plus que méritée. Pour ma part, on me classe 25e (je croyais être mieux avec un joli "jump" sur les derniers mètres) en un temps de 1h33' (1h32'43" à ma montre), soit un peu plus de 40,6 km/h. Vincent et Yannick vont terminer avec le peloton des Masters B et C en 1h42', à la 43e et 44e place.
    Outre le fait que j'ai fait là un bon entraînement et que j'ai vu que ma résistance n'est pas trop mauvaise, j'ai constaté que ma blessure ou gène à l'aine, même si elle était toujours légèrement présente, elle ne m'ennuie plus de la même façon que voici quelques jours ... c'est bon pour le moral !

    Classement

  • V.A.L. de Chantemelle.

    121px-Etalle_Luxembourg_Belgium_Mapdyn005_original_135_101_jpeg_2618983_8d43556dd091eaa676c711f143d8ea7fCe dimanche, j'avais pensé aller courir à Ouren (xc vtt comptant pour le V.O.R.), mais comme je suis en repos forcé depuis maintenant presque 2 semaines avec mes problèmes physiques (l'aine et muscles), j'ai préféré aller faire du vtt un peu "moins" intense mais plus long, en participant au V.A.L. de Chantemelle (près d'Etalle), rando et chronos organisés par le club de basket du village. Ce village est plus connu pour sa réserve naturelle située autour d'un marais et localisée entre Chantemelle et Vance.

    C'est ainsi que je suis parti de chez moi vers 8h00 en vtt pour me rendre à Chantemelle (complexe sportif), en guise d'échauffement et pour voir aussi l'évolution de mon "bobo" après un passage mercredi chez mon ostéo, le Gillou ! 35' plus tard, après avoir pris quelques chemins, j'arrive à Chantemelle. Les sensations ne sont pas mauvaises mais surtout, je ne ressens plus trop la douleur. J'hésite donc à m'inscrire sur le 30 km, que j'avais prévu, ou le 45 km... Finalement, je vais être prudent et me lancer sur le 30 km.

    Assez bien de monde aujourd'hui ... tant mieux pour le V.A.L. ! Je croise mes 2 coéquipiers Yannick et Geoffray qui vont se lancer sur le 45 km. Le temps de dire 2-3 mots à Vincent, Gilles et ... , il était temps de se rendre sur la ligne de départ. Mon frère m'avait donné rendez-vous également là-bas, mais pas de Jo sur la ligne de départ !? Il s'est avéré qu'il n'a pas su se lever et se rendre pour 9h au rendez-vous (soirée un peu difficile :-) mais il est bien venu et est parti vers 10h15 en rando sur le 30 km. Je le verrai que vers 12h00 !

    Dès le signal de départ, je me place au milieu du peloton. Le 1er km est calme, mais dès que Steve et Logan Guillaume vont prendre les devants, le rythme va s'accélérer. Je commence à revenir vers l'avant, mais j'ai difficile. Les sensations, à rythme élevé, ne sont pas bonnes. Je pensais remonter tout le monde et me placer en tête, mais jamais ne vais pouvoir me placer dans les 5 premiers (toutes distances confondues !). Je me place devant Yannick et veux le remonter pour boucher un petit trou mais ce dernier est aussi mal que moi et ne peut suivre. Le rythme est rapide et je me dis que dès la 1ère grosse côte (près de la "cuisine sauvage"), je vais pouvoir revenir. Ce fut le contraire ! Même si je suis parvenu à passer 2-3 coureurs du 30 km (dont Olivier Leyder), un beau petit trou s'est fait devant. Dans la longue côte suivante, je reviens sur Ch. Manfredi que j'avais devant moi depuis le début. Il se prépare pour une saison de cyclo-cross et semble déjà pas mal. Dans la 3e grosse côte, une côte sur route (Etalle-Saint-Léger), je fais le forcing pour d’une part, creuser un petit écart avec les coureurs derrière moi et d'autre part, revenir sur 2 coureurs : Y. Greisch et Geoffray. Je vais parvenir à me mettre dans leurs roues un peu après le sommet de la côte, mais c'est déjà la bifurcation des 30 et 45 km. Devant, sur le 45 km, Steve et Logan sont accompagnés de Ph. Delie. Les 2 coureurs devant moi tourne à gauche et moi à droite : je suis donc en tête du 30 km.

    valchantemelleah0


    Alors que je me croyais parti pour terminer seul ces 30 km, je constate que Ch. Manfredi ne lâche rien du tout et se trouve à 20-30". Je veux faire le forcing dans les bosses, mais je n'ai pas de force et les écarts restent identiques. Vers le 22e km, en suivant le fléchage, je croise des flèches à contresens !??? Je demande, en criant, aux gens du ravito ce que je dois faire, ils n'ont même pas tourné la tête ! En fait, on était passé ici au début du parcours (en contresens) et il fallait continuer tout droit. C'était pas très claire mais il y a 50 % de ma faute ! J'ai bien évidemment perdu beaucoup de temps et Christophe Manfredi est revenu sur moi.

    On a roulé ensemble durant 6 km sur un parcours qui, sur la fin, était très plat. Il n'avait qu'une petite bosse de 20 m dans du sable (à 2 km de la fin) et c'est là que j'ai accéléré. J'ai pris quelques mètres et je les ai conservés jusqu'à l'arrivée.

    Je remporte donc ces 30 km en 1h13'38" soit un bon 24,4 km/h. Christophe Manfredi fini second à environ 30" et en 3e position, on trouve Olivier Leyder. Sur le 45 km, c'est Logan Guillaume qui remporte l'épreuve devant Ph. Delie et Steve Guillaume. Yannick et Geoffray vont terminer ensemble en 5e et 6e position.

    Le temps de saluer Olivier Eichen, un ami de CAP qui était présent, mais qui n'a pas pu participer à l'épreuve, et je suis reparti, à contre-sens, pour aller chercher Fany qui faisait aussi le 30 km, mais en rando. Moi qui ai trouvé le parcours assez difficile (surtout les 20 premiers km avec de fameuses côtes), je me suis dit qu'elle devait râler sur le parcours. Et bien, pas du tout ! Elle a même trouvé le parcours roulant ... je deviens vieux, moi ! J'ai donc roulé encore environ 1h20' pour la rejoindre et terminer le parcours avec elle.

    bv000024De retour au complexe sportif, petit lavage de vélo (bien besoin avec le sable !). On m'annonce qu'il y a une remise de prix pour les vainqueurs, tant mieux pour moi. On m'appelle et je reçois un trophée que j'espérais depuis le début de saison, c'est-à-dire ... un saucisson ! On va l'apprécier, je vous le garantis ! Je croise enfin mon frère qui est rentré un peu après nous. Vers 12h25', je décide de rentrer en vélo par la route pour un petit décrassage, soit 27' de vélo en plus. J'aurai fait en tout et pour tout aujourd'hui un peu plus de 3h30 de VTT en alternant les allures. Il faut absolument que je me remonte sur le vélo en semaine car je suis très loin actuellement. Si j'avais fait par exemple le 45 km, jamais je n'aurais pu rentrer sur les 3 ! Je vais encore retourner chez Gilles pour des séances pour ce problème physique en espérant que celui-ci puisse disparaître tout en pouvant m'entraîner.

    Prochaine épreuve à laquelle je devrais participer : course sur route à Meix-devant-Virton, ce mardi 26 août à 18h30 (63 km en 3 tours de 21 km)


    les classements

  • TIA Hellebaut, championne olympique !

    Saut en hauteur - femmes

    goldM HELLEBAUT Tia Belgique

    silverM VLASIC Blanka Croatie

    bronzeMCHICHEROVA Anna Féd. de Russie

    Img214579620


    Qui aurait parié sur elle ? En fait, peut-être moi car j'ai préféré suivre ce magnifique concours en "live" que d'aller à Corbion pour la course à pied. Mais quelle surprise ....J'espérais une médaille bien sûr, mais l'or était promise à la grande favorite qui a tout gagné cette année, la Croate Blanka Vlasic.

    art_large_477995Tia a fait un concours extraordinaire : elle réussie toutes les hauteurs jusqu'à 1m99. Vlasic ne rencontre aucun problème. Tia sera en lutte pour une médaille (argent ou bronze que l'on pensait) avec 2 Russes : la championne olympique 2004, Slesarenko et Chicherova.
    Tia va réussir au deuxième essai, 1m99, 2m01 et 2m03. Tandis que Vlasic et Chicherova vont réussir 2m03 du premier coup, Slesarenko va râter ces 3 essais à la même hauteur. Tia est médaillé de bronze !!!!

    Au premier essai à 2m05, la Croate, pour la première fois, et la Russe, vont échouer leur tentative. C'est au tour de Tia ... Elle a déjà franchi une fois cette hauteur, mais c'était en salle. Son record de Belgique, à l'extérieur, est de 2m03 établi le 11 août 2006 à Göteborg où elle était devenue championne d'Europe devant ... Vlasic !

    Tia s'élance et ... réalise le saut parfait : 2m05 du 1er essai !
    Tia passe en tête du concours et donne un coup de massue à ses deux rivales. Chicherova va échouer 3 x à 2m05 et remporte la médaille de bronze. Mais Vlasic, en grande compétitrice, réussi au deuxième essai ces 2m05 ! Le concours continue ...

    prochaine barre 2m07 ! C'est très haut mais Vlasic peut réussir. Premier essai pour la Croate ... et elle échoue fortement. On a l'impression qu'elle ne comprend pas ce qui se passe, elle qui devait être en tête ! Tia tente aussi cette barre et échoue également. 2e essai pour Vlasic ... raté ! Tia annonce qu'elle sautera 2m09 pour faire ressauter de suite la Croate. 3e essai, Vlasi s'élance et ....
    TIA EST CHAMPIONNE OLYMPIQUE !!!!

    Img214579621

    Quelle saison pour Tia Hellebaut ! Après être devenue championne du monde de pentathlon, en salle, à Valence début mars , elle remporte aujourd'hui son plus beau titre de sa carrière ! La Belgique peut lui dire un grand BRAVO et MERCI !


    LE CONCOURS :

    1 1119 HELLEBAUT Tia Belgique 16 févr. 1978 2.05 NR
    1.85 o / 1.89 o / 1.93 o / 1.96 o / 1.99 xo / 2.01 xo / 2.03 xo / 2.05 o / 2.07 x-


    2 1442 VLASIC Blanka Croatie 08 nov. 1983 2.05
    1.85 o / 1.89 o / 1.93 o / 1.96 o / 1.99 o / 2.01 o /2.03 o / 2.05 xo / 2.07 xxx

    3 2756 CHICHEROVA Anna Féd. de Russie 22 juil. 1982 2.03 =PB
    1.85 o / 1.89 o / 1.93 o / 1.96 xo / 1.99 xxo / 2.01 o / 2.03 o / 2.05 xxx

    4 2787 SLESARENKO Elena Féd. de Russie 28 févr. 1982 2.01
    1.85 o / 1.89 o / 1.93 xo / 1.96 xo / 1.99 xo / 2.01 xo / 2.03 xxx o o xo xo xo xo xxx



    goudtia4

  • VTT J.O. : Absalon évidemment !

    CM

    1435130_absalonCross-country - hommes

    ABSALON Julien France
    PERAUD Jean-Christophe France
    SCHURTER Nino Suisse

    Le Français Julien Absalon, a décroché le titre olympique avec un temps de 1'55''59 à Beijing dans l'épreuve de VTT, devant son compatriote Jean-Christophe Peraud (à 1''07) et le Suisse Nino Schurter (à 1"53).

    Depuis le début de l'épreuve, Julien Absalon restait toujours parmi les premiers coureurs. Après le premier tour Julien Absalon était troisième. Il a repris la tête juste après avoir passé la ligne. Dès le deuxième tour, Julien Absalon a commencé à creuser l'écart face à ses poursuivants, le Suisse Nino Schurter s'est hissé en deuxième position, suivi par un autre Français, Jean-Christophe Peraud. Julien Absalon a continué à réaliser son excellente performance en restant toujours en tête. L'épreuve se terminait alors sur le temps de 1'55''59 pour Julien Absalon et 1'57''06 pour Jean-Christophe Peraud.Agé de 28 ans, Julien Absalon, ancien champion olympique en 2004, est monté une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium.

    Img214578082Img214578083


    2008-08-23T090438Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRTP-JO-VTT-HOMMES-FRANCE-20080823




    Classement :


    1 1 ABSALON Julien France 18.416 1:55:59
    2 11 PERAUD Jean-Christophe France 18.240 1:57:06 +1:07
    3 6 SCHURTER Nino Suisse 18.122 1:57:52 +1:53
    4 2 SAUSER Christoph Suisse 18.117 1:57:54 +1:55
    5 20 FONTANA Marco Aurelio Italie 17.802 1:59:59 +4:00
    6 5 SOUKUP Christoph Autriche 17.772 2:00:11 +4:12
    7 21 KILLEEN Liam Grande-Bretagne 17.765 2:00:14 +4:15
    8 19 LEJARRETA ERRASTI Inaki Espagne 17.748 2:00:21 +4:22
    9 35 NYS Sven Belgique 17.652 2:01:00 +5:01
    10 8 HERMIDA RAMOS Jose Antonio Espagne 17.650 2:01:01 +5:02
    11 17 FUMIC Manuel Allemagne 17.614 2:01:16 +5:17
    12 18 BECKINGSALE Oliver Grande-Bretagne 17.592 2:01:25 +5:26
    13 28 GALINSKI Marek Pologne 17.582 2:01:29 +5:30
    14 14 RAVANEL Cedric France 17.560 2:01:38 +5:39
    15 12 STANDER Burry Afrique du Sud 17.512 2:01:58 +5:59
    16 23 MILATZ Moritz Allemagne 17.368 2:02:59 +7:00
    17 4 KESSIAKOFF Fredrik Suède 17.344 2:03:09 +7:10
    18 15 KULHAVY Jaroslav Rép.tchèque 17.318 2:03:20 +7:21
    19 10 PAULISSEN Roel Belgique 17.295 2:03:30 +7:31
    20 9 KABUSH Geoff Canada 17.237 2:03:55 +7:56
    32 40 MEIRHAEGHE Filip Belgique -2LAP
    48 47 KWARI Antipass Zimbabwe -6LAP





    dyn009_original_340_512_jpeg_2618983_8c6db7345b04979b5c5d1354b2d71714medailles VTT francais
    Jean-Christophe Peraud, magnifique, superbe, fabuleux 2e !




    Cross-country - femmes 25,8 km

    SPITZ Sabine Allemagne
    WLOSZCZOWSKA Maja Pologne
    KALENTYEVA Irina Féd. de Russie

    L'Allemande Sabine Spitz a décroché le titre olympique avec un temps de 1'45''11 à Beijing dans l'épreuve de Cross-country, devant la Polonaise Maja Wloszczowska (1'45''52) et la Russe Irina Kalentyeva (1'46''28).

    Agée de 37 ans, Sabine Spitz avait terminé neuvième aux JO de 2004 et troisième en 2000. Elle est montée sur la plus haute marche du podium à sa troisième participation au Jeux olympiques, et offert à son pays sa quinzième médaille d'or. La tenante du titre norvégienne Gunn-Rita Dahle Flesjaa a effectué seulement trois tours avant de renoncer à cause de problèmes mécaniques.


    Img214577536DV414808

    Img214577537


    Classement :

    1 3 SPITZ Sabine Allemagne 15.230 1:45:11
    2 20 WLOSZCZOWSKA Maja Pologne 15.132 1:45:52 +0:41
    3 5 KALENTYEVA Irina Féd. de Russie 15.046 1:46:28 +1:17
    4 4 PENDREL Catharine Canada 15.025 1:46:37 +1:26
    5 14 REN Chengyuan Chine 14.879 1:47:40 +2:29
    6 11 HENZI Petra Suisse 14.740 1:48:41 +3:30
    7 10 McCONNELOUG Mary États-Unis 14.488 1:50:34 +5:23
    8 7 GOULD Georgia États-Unis 14.451 1:50:51 +5:40
    9 22 JOSEPH Rosara Nvelle-Zélande 14.417 1:51:07 +5:56
    10 26 DAWIDOWICZ Aleksandra Pologne 14.387 1:51:21 +6:10
    11 9 OSL Elisabeth Autriche 14.348 1:51:39 +6:28
    12 8 LIU Ying Chine 14.301 1:52:01 +6:50
    13 12 BYBERG Lene Norvège 14.137 1:53:19 +8:08
    14 28 van ROOY Elsbeth Pays-Bas 14.114 1:53:30 +8:19
    26 24 STARR Dellys Australie -2LAP
    1 DAHLE FLESJAA Gunn-Rita Norvège Abandon
    6 FULLANA Margarita Espagne Abandon
    2 PREMONT Marie-Helene Canada Abandon


    DV414837

  • Foot J.O 2008 : l'Argentine !

    FB

    Hommes

    Img214577621



    Argentine

    GARAY Ezequiel -MONZON Luciano-ZABALETA Pablo-GAGO Fernando-FAZIO Federico-SOSA Jose-BANEGA Ever-LAVEZZI Ezequiel-RIQUELME Juan-DI MARIA Angel-PAREJA Nicolas-ACOSTA Lautaro-MASCHERANO Javier-MESSI Lionel-AGUERO Sergio-BUONANOTTE Diego-ROMERO Sergio-NAVARRO Nicolas




    860992_full-lnd




    Nigéria


    VANZEKIN Ambruse-OKONKWO Chibuzor-APAM Onyekachi-ADELEYE Dele-JAMES Monday-OGBUKE OBASI Chinedu-KAITA Sani-OBINNA Victor-ISAAC Promise-OKORONKWO Solomon-AJILORE Ebenezer-ADEFEMI Olubayo-ODEMWINGIE Peter-AMBROSE Efe-ANICHEBE Victor-EKPO Emmanuel-EZENWA Ikechukwu-OLUFEMI Oladapo




    Img214577641




    Brésil


    DIEGO ALVES-RAFINHA-ALEX SILVA-THIAGO SILVA-HERNANES-MARCELO-ANDERSON-LUCAS-ALEXANDRE PATO-RONALDINHO-RAMIRES-RENAN-ILSINHO-BRENO-DIEGO-THIAGO NEVES-RAFAEL SOBIS-JO





    Après avoir été titrée à Athènes, l'Argentine a remporté sa deuxième médaille d'or olympique à Beijing ce midi au Stade national en dominant le Nigeria grâce à un but marqué par Di Maria sur une passe décisive de Messi à la 58e minute.

    Une nouvelle fois après la rencontre olympique entre les deux pays à Atlanta en 1996, où le Nigeria avait remporté la victoire 3-2, ils se sont à nouveau rencontrés aujourd'hui à Beijing.

    Malgré de bonnes qualités physiques, les joueurs nigérians ont assuré la défense lors de la première mi-temps. Sergio Agüero a lancé une attaque dès la 4e minute du match, avant de tomber dans la surface de réparation. Lors de la 12e minute, un tir de Solomon Okoronkwo sur une passe décisive d'Odemwingie (NGR) manque le cadre. Marqués de près par les Nigérians, Lionel Messi et Juan Riquelme n'ont pas été libres de leurs mouvements pendant la première mi-temps. En conséquence, Angel Di Maria a apporté plusieurs occasions à son équipe, dont un tir non cadré à la 17e minute, et un tir cadré à la 44e minute a arrêté par Ambruze Vanzekin, gardien nigérian. Côté nigérian, un tir faible de Promise Issac a été arrêté par Sergio Romero lors de la 34e minute.


    Img214577627

    La chaleur omniprésente a attisé la soif de tous les joueurs, qui ont profité des deux temps morts pour se rafraîchir.

    Di Maria a sorti le jeu de l'impasse à la 58e minute sur à la passe décisive de Messi, qui lui a transmis sur sa gauche. Di Maria est parti depuis la ligne médiane et est venu tromper Vanzekin d'une subtile louche qui lui est passé au dessus de la tête.Les Africains ont lancé des contre-attaques, jusqu'au ballon croisé de Victor Obinna pour Victor Anichebe, bloqué par un tacle de Romero. Sans plus de rebondissements, les Argentins ont remporté la victoire.

    860770_full-lnd860496_full-lnd

    Le Nigéria a remporté la médaille d'argent alors que le Brésil a décroché la médaille de bronze après avoir battu les Belges. (3 - 0)

    Img214564279

    Nos "diablotins" termine a une magnifique 4e place ! Dommage cette politique à la c.. de clubs et un fédération qui ne bouge pas ! On aurait pu avoir une équipe encore plus compétitive et surtout qui aurait tenu physiquement le tournoi jusqu'à la fin. Mais bon, ce n'était que les J.O. !!!